L'importateur Ray Kahno reste derrière les barreaux

Ray Kahno (à gauche) lors de son arrestation... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Ray Kahno (à gauche) lors de son arrestation au mois de novembre 2006, dans le cadre de l'opération Colisée.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Daniel Renaud
La Presse

Les commissaires aux libérations conditionnelles refusent d'accorder à Ray Kahno la semi-liberté ou la libération conditionnelle totale qu'il leur a demandée plus tôt cette semaine.

Kahno, 38 ans, purge depuis l'opération Colisée, tenue au mois de novembre 2006, une peine de 14 ans de pénitencier pour avoir importé plusieurs dizaines de kilos de cocaïne à l'aéroport Montréal-Trudeau.

Les commissaires jugent que les progrès réalisés par Kahno «sont récents et embryonnaires, et nettement insuffisants pour considérer une réduction significative du risque de récidive qu'il représente».

Kahno sera libéré d'office aux deux tiers de sa peine en mars 2015, et il ne serait pas surprenant que les commissaires lui imposent alors des conditions de sorties particulières, car il en a déjà été question lors de l'audience de cette semaine.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer