Un danseur algérien obtient son statut de réfugié

Un danseur du Ballet national algérien qui avait profité d'une représentation à... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un danseur du Ballet national algérien qui avait profité d'une représentation à la Place des Arts de Montréal pour demander l'asile politique au Canada vient finalement d'obtenir le statut de réfugié qui lui permettra de s'établir définitivement ici, après qu'on le lui a refusé lors de sa première tentative, en 2013.

Le jeune danseur dans la vingtaine avait fait défection avec sept autres membres de sa troupe en 2010, lors d'une tournée au Canada. Tous affirmaient craindre les islamistes radicaux, qui ont une vision négative de la danse.

Après avoir refusé de retourner en Algérie, les membres du Ballet national avaient été ciblés par des commentaires acerbes de la part de représentants du gouvernement algérien, qui leur ont fait craindre d'autres persécutions. Les sept premiers danseurs avaient réussi à obtenir le statut de réfugié, mais le jeune homme dans la vingtaine était le seul dont la tentative avait échoué.

«Justice a finalement été rendue aujourd'hui», s'est réjoui son avocat, Me Stéphane Handfield.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer