Blessée par une balle perdue à la suite d'une banale dispute

Les événements ont eu lieu pendant le Festival... (PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE)

Agrandir

Les événements ont eu lieu pendant le Festival Week-ends du monde, qui s'est tenu en fin de semaine au parc Jean Drapeau, sur l'île Sainte-Hélène à Montréal.

PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

C'est une banale dispute entre deux individus, qui a dégénéré lorsque d'autres personnes ont décidé de s'en mêler, qui est à l'origine du coup de feu qui a blessé une femme, tard samedi soir, au Festival Week-ends du monde, qui s'est tenu en fin de semaine au parc Jean Drapeau, sur l'île Sainte-Hélène à Montréal.

Le suspect, Yesander Sarria Cespedes, 31 ans, un résident du quartier Saint-Michel, a comparu cet après-midi, au Palais de justice de Montréal. Il a notamment été accusé d'avoir déchargé intentionnellement une arme à feu sans se soucier de la santé d'autrui, d'avoir eu en sa possession un revolver de marque Smith and Wesson chargé et prohibé, et d'avoir brisé des engagements.

Cespedes a des antécédents criminels, notamment en matière de vol et d'introduction par effraction, et des causes toujours actives devant les tribunaux, entre autres en matière de trafic de stupéfiants, de voies de fait et d'agression armée. Il lui était interdit de posséder une arme.

Il aurait été présent avec des amis, lors de la soirée salvadorienne du festival, vers 22h samedi soir, lorsqu'une querelle a éclaté entre deux personnes, explique la porte-parole de la police de Montréal, Andrée-Anne Picard.

«Il y a eu un conflit entre deux personnes. Le suspect n'était pas impliqué au départ. Mais il s'en serait ensuite mêlé avec une dizaine de personnes qui l'accompagnaient. Une bagarre a suivi entre deux groupes. C'est à ce moment que le suspect aurait sorti une arme à feu et tiré», a-t-elle expliqué.

Une femme, qui n'avait rien à voir avec les événements, a reçu le projectile au coude.

La sécurité a été renforcée au festival lendemain : des gardiens de sécurité ont fouillé les sacs et soumis au détecteur de métal portatif toute personne qui entrait sur le site.

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le (514) 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer