Un prêtre accusé d'avoir dérobé 500 000$ destinés aux réfugiés

Un réfugié à Toronto.... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Un réfugié à Toronto.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Un prêtre originaire de London, en Ontario, a été accusé de fraude alors qu'il aurait dérobé plus de 500 000 $ qui étaient destinés à des réfugiés.

Selon les policiers, Amer Saka, de l'église catholique chaldéenne Saint-Joseph, aurait reçu l'agent versé par plus de 20 personnes dans le cadre d'un programme de parrainage pour amener des familles réfugiées au Canada.

L'enquête a commencé en février avec la coopération du diocèse catholique de Hamilton, et elle s'est élargie en Ontario, aux États-Unis et dans d'autres pays où des réfugiés tentaient de venir au Canada.

M. Saka, âgé de 51 ans, a été arrêté mercredi. Il fait face à deux chefs d'accusation - une de fraude excédant 5000 $ et une de possession d'un bien, d'une chose ou d'un produit excédant 5000 $.

L'enquête est en cours et quiconque qui aurait eu des rapports avec le prêtre devrait contacter la police.

L'avocate de l'accusé a assuré au réseau CTV que son client était dévoué envers ses paroissiens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer