Quatre policiers du SPVM blâmés en déontologie

Le Comité de déontologie policière a imposé à... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le Comité de déontologie policière a imposé à deux policiers, aujourd'hui à la retraite, une déclaration d'inhabilité de six et quatre mois respectivement. Deux autres policiers, toujours en poste, ont écopé d'une suspension de trois jours.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quatre policiers d'expérience du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont été blâmés par le Comité de déontologie policière pour ne pas avoir donné de soins pendant plus de 16 heures à un détenu blessé dans une cellule en 2014. Steve Gauthier avait été sévèrement blessé au genou gauche pendant son incarcération musclée au poste de police.

Deux des policiers, Alain Dussault et Roberto Barcarolo, maintenant retraités du SPVM, se sont vu imposer une déclaration d'inhabilité de six et quatre mois respectivement dans une décision du Comité du 13 juin. Deux autres agents toujours en poste, Marco Houle et Steve Routhier, ont écopé d'une suspension de trois jours pour avoir également commis l'acte dérogatoire prévu à l'article 10 du Code de déontologie des policiers du Québec en étant « négligents ou insouciants à l'égard de la santé » du détenu.

Steve Gauthier a été arrêté pour le non-respect de conditions de probation vers 21 h 30, le 15 février 2014, près de la station de métro Rosemont, alors qu'il dérangeait des passants. Agressif et intoxiqué par l'alcool, Steve Gauthier a été assis dans un fauteuil roulant de contention, puis conduit dans une cellule capitonnée du centre opérationnel Nord du SPVM. Sept policiers ont dû intervenir pour le mettre en cellule.

BLESSÉ SÉVÈREMENT À UN GENOU

C'est lors de cette intervention que Steve Gauthier s'est blessé sévèrement à un genou. Il souffrait d'une fracture par arrachement du plateau tibial externe sans déplacement et d'une fracture oblique non déplacée de la tête du péroné. Il était alors 22 h 15. Deux heures et demie plus tard, l'agent Alain Dussault - responsable du quart - et les agents Steve Routhier et Marco Houle ont transféré le détenu dans une autre cellule. Ce dernier marchait alors avec peine et boitait.

Dans sa nouvelle cellule, Steve Gauthier frottait régulièrement son genou gauche, ont démontré des images vidéo. « Il tente d'attirer l'attention des policiers en frappant dans la porte de la cellule. Il s'adresse à certains d'entre eux et leur pointe son genou. On le voit également à plusieurs reprises se lever avec difficulté. Il est incapable de mettre son poids sur la jambe gauche », écrit le commissaire Richard W. Iuticone.

C'est seulement à 14 h 40 le lendemain que Steve Gauthier a été conduit à l'hôpital pour subir des traitements. Il retournera au poste de police seulement le lendemain midi.

Steve Routhier et Marco Houle, policiers au SPVM depuis environ 20 ans, ont admis avoir « constaté la condition » du détenu et en avoir informé leur supérieur, l'agent Alain Dussault, qui a pris sa retraite en décembre dernier. « Devant son inaction, ils reconnaissent qu'ils auraient dû user de leur propre jugement et intervenir auprès de monsieur Gauthier pour s'assurer de sa sécurité », indique-t-on dans la décision.

L'agent responsable Roberto Barcarolo, qui a pris la relève de ses collègues à 6 h du matin, n'a évalué l'état de santé du détenu que huit heures plus tard. « Bien qu'il n'ait pas été informé de son état de santé, il devait faire des vérifications à ce sujet, considérant le fait que M. Gauthier était déjà détenu depuis environ huit heures au moment où il a commencé son quart de travail », indique le commissaire.

L'agent Barcarolo a pris sa retraite du SPVM trois mois après cet événement. Deux autres policiers cités par le Comité de déontologie policière n'ont pas été sanctionnés.

« Le SPVM n'est pas en mesure de commenter le dossier, dont les procédures ne sont pas terminées », a brièvement déclaré la porte-parole du service Marie-Élaine Ladouceur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer