Le Hells Angels Mario Brouillette de retour au pénitencier

Mario Brouillette.... (Photo d'archives)

Agrandir

Mario Brouillette.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

L'influent Hells Angels du chapitre de Trois-Rivières, Mario Brouillette, est de retour derrière les barreaux depuis une semaine, ont confirmé des sources à La Presse.

On ignore la raison exacte pour laquelle la libération conditionnelle du motard de 43 ans a été suspendue mais Brouillette aurait été de nouveau ramené au pénitencier le jour du meurtre du «caïd de la vitre teintée», Yannick Larose, tué à Terrebonne, le 21 mars.

Ce retour à l'ombre de Mario Brouillette sera toutefois de courte durée puisque la sentence du motard, qui a été condamné à trois ans dans la foulée des procédures de SharQc en 2013, prendra fin la semaine prochaine, le cinq avril. Il n'aura alors plus aucune condition à respecter.

L'été dernier, la libération conditionnelle de Brouillette a également été suspendue durant quelques semaines après que la police eut découvert que le motard aurait eu, dans une entreprise, des parts qu'il n'aurait jamais divulguées à son agent de libération.

Mario Brouillette a dit devant les commissaires aux libérations conditionnelles qu'il avait quitté les Hells Angels mais les autorités le considèrent toujours comme étant affilié à l'organisation criminelle.

Brouillette, fils d'Aurèle Brouillette, membre des Hells Angels, cofondateur du chapitre de Cabarete en République dominicaine, est réputé contrôler, ou avoir contrôlé, un territoire de trafic de stupéfiants à Montréal.

Il est considéré par la police comme l'un des membres les plus influents de ce groupe de motards. En 2007-2008, au Centre de détention de Montréal (Bordeaux), Mario Brouillette assurait le bien-être du défunt parrain de la mafia, Nicolo Rizzuto -arrêté et condamné dans Colisée- dont il était le voisin de cellule.

Pour joindre Daniel Renaud en toute confidentialité, composez le (514) 285-7000, poste 4918, ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer