Un avocat accuse Harper de se servir de son client dans une publicité

Allan Schoenborn sur une photo de la GRC.... (Photo archives PC)

Agrandir

Allan Schoenborn sur une photo de la GRC.

Photo archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
NEW WESTMINSTER

L'avocat d'un homme reconnu non criminellement responsable du meurtre de ses trois enfants soutient que Stephen Harper se sert abusivement de son client pour vanter les mérites de son gouvernement en matière de lutte à la criminalité.

Me Rishi Gill, qui représente Allan Schoenborn, a fait part de ses inquiétudes en Cour suprême de Colombie-Britannique, mardi. Il conteste en cour la nouvelle disposition du Code criminel, adoptée par les conservateurs, qui permettrait à la Couronne d'exiger que son client, qui souffre de maladie mentale, soit enfermé indéfiniment, alors qu'il a été reconnu non criminellement responsable des trois meurtres.

Me Gill a été étonné d'entendre à la radio, la semaine dernière, une publicité électorale dans laquelle le chef conservateur qualifie son client de criminel. M. Harper soutient que la sécurité publique est la principale préoccupation de son parti, mais des experts en santé mentale estiment que les traitements psychiatriques sont plus appropriés que l'incarcération dans ce genre d'affaires.

Comparaissant brièvement, mardi, devant le tribunal, pour fixer une date d'audience, l'avocat d'Allan Schoenborn a plaidé que le fait que le chef conservateur ait commenté la cause de son client démontre l'importance particulière de cette affaire.

Allan Schoenborn est interné dans un hôpital psychiatrique pour y recevoir des soins après avoir tué sa fillette de 10 ans et ses garçons de huit et cinq ans, en avril 2008, dans la résidence familiale de Merritt.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer