La SQ démantèle un réseau de recel de véhicules récréatifs

Selon la sergente Mélanie Dumaresq de la SQ,... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Selon la sergente Mélanie Dumaresq de la SQ, les suspects maquillaient «de façon esthétique et électronique» des véhicules volés. Ils les revendaient par la suite sur des sites de petites annonces.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Un réseau de recel de véhicules récréatifs, destinés à la revente, a été démantelé mercredi au Québec.

Cinq suspects ont été appréhendés par les policiers de la Sûreté du Québec (SQ), dont la tête dirigeante du réseau qui sévissait dans plusieurs régions du Québec.

Les enquêteurs ont mené neuf perquisitions en Beauce, en Outaouais et dans les Laurentides, notamment à Mirabel, Sainte-Sophie, Saint-Eustache et Saint-Sauveur.

Six VTT, un bateau, deux remorques, une roulotte, deux motoneiges et deux motomarines ont été saisis au cours de l'opération policière, qui a mobilisé 70 policiers.

Selon la sergente Mélanie Dumaresq de la SQ, les suspects maquillaient «de façon esthétique et électronique» des véhicules volés. Ils les revendaient par la suite sur des sites de petites annonces.

L'enquête, pilotée par le service des enquêtes des crimes économiques de la SQ, avait débuté en janvier dernier.

Les suspects, âgés entre 25 et 38 ans, ont été rencontrés mercredi par les enquêteurs.

Ils reviendront en cour à une date ultérieure et pourraient faire face à une série d'accusations, dont possession de biens criminellement obtenus, trafic de biens criminellement obtenus, possession de véhicules à moteur dont le numéro de série a été oblitéré ou faux et possession ou trafic de documents contrefaits.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer