Drame à Saguenay: nouvelles accusations déposées contre le chauffard

Vendredi matin, lors de sa comparution au Palais... (PHOTO ROCKET LAVOIE, LE QUOTIDIEN)

Agrandir

Vendredi matin, lors de sa comparution au Palais de justice de Chicoutimi, Yves Martin a donc appris que pesaient sur lui trois accusations de conduite avec facultés affaiblies causant la mort et de conduite dangereuse.

PHOTO ROCKET LAVOIE, LE QUOTIDIEN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SAGUENAY

Yves Martin, le présumé responsable de l'accident de la route qui a coûté la vie à une famille de trois personnes samedi dernier, à Saguenay, est retourné derrière les barreaux vendredi, des éléments de preuve technique étant toujours requis avant de mener à bien son enquête sur remise en liberté.

Par ailleurs les accusations à son endroit, portées alors qu'une des trois victimes était toujours entre la vie et la mort, ont été modifiées en raison du décès du petit Patrick Perron, qui était âgé de quatre ans.

Son père, Mathieu Perron, 27 ans, et sa mère de 26 ans qui était enceinte, Vanessa Viger, sont tous les deux décédés sur le coup lorsque la camionnette conduite par Yves Martin a percuté leur véhicule.

Les accusations de conduite avec les facultés affaiblies causant des lésions et de conduite dangereuse causant des lésions, qui visaient toutes deux l'enfant blessé, ont été remplacées par des accusations de conduite avec les facultés affaiblies causant la mort et de conduite dangereuse causant la mort. Deux autres accusations identiques regroupant chacune les deux parents pesaient déjà contre lui, de sorte qu'il fait désormais face à un total de quatre chefs d'accusation.

La procureure de la Couronne, Marie-Josée Hamelin, a toutefois rappelé hors de la salle d'audience que les chefs d'accusations portées contre le suspect pourraient encore s'aggraver; les résultats des prélèvements sanguins auxquels il a dû se soumettre ne sont pas encore connus.

Ces analyses, de même que l'expertise des reconstitutionnistes en accident de la Sûreté du Québec, font partie de la preuve technique qui devrait être disponible lors du retour de l'accusé devant la Cour, prévu mercredi prochain.

L'avocat du suspect, Jean-Marc Fradette, a dit vouloir prendre connaissance de ces informations avant de décider s'il demandera à ce que son client soit remis en liberté. Elles pourraient contenir, selon lui, des éléments lui permettant de soutenir une telle demande.

Yves Martin est un récidiviste de l'alcool au volant. Les premiers éléments d'enquête laissent croire qu'il aurait été ivre au volant de sa camionnette lorsqu'il a percuté le véhicule qui transportait les trois victimes originaires de Saint-David-de-Falardeau, au Saguenay - Lac-Saint-Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer