Suspect arrêté à Ottawa: un spécialiste des armes biochimiques

L'hôtel Chimo, à Ottawa, a été évacué pendant... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

L'hôtel Chimo, à Ottawa, a été évacué pendant la nuit de mardi à hier et un suspect a ensuite été arrêté.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(OTTAWA) Le portrait qui émerge du suspect de l'hôtel Chimo est aussi intrigant que les circonstances qui ont mené à son arrestation à Ottawa hier.

Christopher Philipps... (Capture d'ecran de Komo News) - image 1.0

Agrandir

Christopher Philipps

Capture d'ecran de Komo News

Les policiers ont refusé de dévoiler l'identité de cet homme lié à la découverte de «grandes quantités» de substances chimiques dans une résidence de Nouvelle-Écosse. Mais de nombreux médias l'ont identifié comme Christopher Phillips, un Américain de 42 ans vivant en banlieue d'Halifax.

Selon CBC, une note interne de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) l'a décrit hier comme un ancien spécialiste militaire des armes biochimiques. Cette note aurait mis les agents en garde contre de possibles troubles mentaux ou symptômes de stress post-traumatique.

M. Phillips a été marié à la gymnaste et médaillée d'or olympique Shannon Miller jusqu'en 2006. Il a été propriétaire d'une clinique de chirurgie des yeux près de Seattle qui a fermé ses portes en 2008. Il a déclaré faillite peu de temps après.

Sur le réseau LinkedIn, un Christopher Phillips est décrit comme ayant travaillé comme chirurgien des yeux à Boston. Selon LinkedIn, ce Christopher Phillips est actuellement gérant de l'entreprise Neurology and Sleep Medicine Associates Inc., enregistrée au nom de la Dre Gosia Phillips à l'adresse 43 Parkedge, à Dartmouth, en banlieue d'Halifax. Cette adresse a fait l'objet de fouilles de la GRC au cours des derniers jours.

Mme Phillips, une neurologue, serait la femme du suspect. Des médias ont rapporté que c'est elle qui a averti les autorités des activités de son mari. La maison où un colis suspect a été trouvé à Cole Harbour est aussi enregistrée au nom de Gosia Phillips. Le chalet de la municipalité côtière de Grand Desert où de grandes quantités de produits chimiques ont été découvertes serait enregistré au nom d'une certaine Marian Sue Phillips.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer