Meurtre à Longueuil: le suspect relâché sans accusation

Une femme de 23 ans a brutalement été... (Photo Martin Chamberland, archives La Presse)

Agrandir

Une femme de 23 ans a brutalement été tuée mardi soir dernier alors qu'elle marchait sur la piste cyclable, après son travail.

Photo Martin Chamberland, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Longueuil

Le suspect arrêté samedi relativement à l'assassinat de Jenique Dalcourt, commis mardi dernier sur une piste cyclable du Vieux-Longueuil, a été libéré lundi en fin d'après-midi.

Il devait comparaître lundi au palais de justice de Longueuil mais aucune accusation n'a été retenue contre l'homme âgé dans la mi-vingtaine, faute d'une preuve suffisante.

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) a diffusé un communiqué, lundi en début de soirée, affirmant avoir soumis plusieurs éléments de preuve au Directeur des poursuites criminelles et pénales, mais que des résultats d'analyses d'expertises sont toujours attendus.

Durant la fin de semaine, la police de Longueuil affirmait que le suspect aurait agi seul pour un motif qui n'avait pas été révélé. On ignore donc toujours s'il a un lien avec la victime.

La femme de 23 ans a brutalement été tuée mardi soir dernier alors qu'elle marchait sur la piste cyclable, après son travail.

Le SPAL précise qu'il met tout en oeuvre pour protéger la population alors que l'enquête se poursuit.

La police a érigé un poste de commandement vendredi et fait du porte-à-porte samedi, ce qui lui a permis d'obtenir des informations alors jugées «très pertinentes».

Une vigile d'une centaine de citoyens s'est tenue vendredi soir sur les lieux du drame.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer