Le mafieux montréalais Moreno Gallo abattu au Mexique

Durant les événements qui ont mené à la... (Photo Ivanoh Demers, archives La Presse)

Agrandir

Durant les événements qui ont mené à la chute du clan Rizzuto durant les années 2010 et 2011, Moreno Gallo se serait rangé dans le camp de l'aspirant parrain Salvatore Montagna tué à Charlemagne en novembre 2011.

Photo Ivanoh Demers, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Un influent mafioso de Montréal, Moreno Gallo, a été assassiné dimanche soir au Mexique, ont rapporté les journaux mexicains.

L'homme de 68 ans soupait avec d'autres personnes dans un restaurant italien d'Acapulco lorsqu'un homme habillé de noir a fait irruption dans l'établissement et lui a tiré plusieurs balles de calibre 9 mm à la tête avant de prendre la fuite. Certains journaux mexicains ont publié des photos de la victime vêtue d'un polo rose et d'un pantalon blanc, gisant sur le plancher du restaurant et baignant dans son sang, tenant dans un main ce qui semble être un portefeuille ou la note du repas.

Gallo vivait au Mexique depuis qu'il avait été expulsé du Canada en janvier 2012 pour grande criminalité. Il avait été condamné pour le meurtre d'un vendeur de stupéfiants à Montréal durant les années 70 et avait obtenu la liberté. Mais durant l'enquête anti-mafia Colisée, il avait été vu au quartier général des Siciliens, le café Consenza sur la rue Jarry, et il avait de nouveau été arrêté pour bris de conditions. C'est en fouillant son dossier que les autorités se sont rendu compte qu'il n'avait jamais obtenu sa citoyenneté canadienne et qu'elles ont décidé de l'expulser.

 

Durant les événements qui ont mené à la chute du clan Rizzuto durant les années 2010 et 2011, Moreno Gallo se serait rangé dans le camp de l'aspirant parrain Salvatore Montagna tué à Charlemagne en novembre 2011. Le caïd Raynald Desjardins et d'autres individus sont accusés de ce meurtre. Il ne faut donc pas exclure qu'une vengeance en raison d'un manque de loyauté pourrait être à l'origine du meurtre de Moreno Gallo.

Malgré son expulsion, ce dernier avait tenté de nouvelles démarches en Cour fédérale pour revenir à Montréal où toute sa famille habite, et où elle possède une populaire boulangerie dans La Petite-Italie. Gallo était connu comme un arbitre qui a régulièrement réglé des conflits dans le milieu du crime organisé montréalais. Il avait déjà été pressenti pour succéder à Vito Rizzuto à la suite de l'arrestation de ce dernier en 2004 pour sa participation dans les meurtres de trois lieutenants du clan Bonanno commis à New York en 1981.

 

Moreno Gallo, qui était autrefois lié au clan Calabrais des Cotroni-Violi, était l'un des membres les plus influents de la mafia montréalaise avant son expulsion. Dans l'organigramme de la mafia, il est certainement le deuxième mafioso le plus important à être éliminé depuis le meurtre de Joe Di Maulo, tué devant sa résidence de Blainville il y a un an.

Avec la collaboration de Mathieu Perreault

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer