Écrasement d'hélicoptère en Ontario: un enregistreur de vol est retrouvé

L'appareil Sikorsky S76 avait quitté sa base de... (PHOTO TIRÉE D'NTERNET)

Agrandir

L'appareil Sikorsky S76 avait quitté sa base de Moosonee à destination d'Attawapiskat vers minuit.

PHOTO TIRÉE D'NTERNET

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Moosonee, Ontario

Les enquêteurs ont retrouvé l'enregistreur des conversations dans la cabine d'un hélicoptère du service d'ambulance aéroportée s'étant écrasé dans le nord de l'Ontario, tuant ses quatre occupants.

Chris Krepski, un porte-parole du Bureau de la sécurité des transports, a précisé que l'enregistreur serait envoyé au laboratoire d'Ottawa de l'agence fédérale pour analyse, dans l'espoir de pouvoir expliquer la cause de l'accident de vendredi.

Selon lui, une équipe de quatre enquêteurs se trouvant sur les lieux de l'écrasement, à Moosonee, ont déterminé que l'écrasement de l'appareil avait une «forte énergie d'impact»; ils rencontrent également des témoins potentiels et des responsables du service d'ambulance aérienne.

L'équipage se composait de deux pilotes et de deux techniciens ambulanciers paramédicaux.

L'hélicoptère Sikorsky S76 avait pris son envol de la base de Moosonee et devait se rendre à Attawapiskat pour y récupérer un patient. Le signal avec l'appareil a toutefois été perdu aux environs de minuit, peu de temps après le décollage.

M. Krepski a indiqué que l'enregistreur peut capter des bruits provenant du moteur et des rotors de l'appareil, les signaux d'alarme du tableau de bord et les conversations entre les membres de l'équipage - et donc offrir un aperçu des moments précédant l'écrasement.

«Si les données de l'enregistreur sont utilisables, elles seront, bien entendu, d'une grande aide dans cette enquête», a-t-il ajouté.

Les quatre victimes sont le capitaine Don Filliter, originaire de Skead, en Ontario, le copilote québécois Jacques Dupuy, d'Otterburn Park, en Montérégie, de même que les ambulanciers Dustin Dagenais et Chris Snowball de Moose Factory et de Burlington.

L'appareil, vieux de 33 ans, s'est écrasé vers 0h11, à peu de distance de l'aéroport de Moosonee. Le terrain était relativement plat et la visibilité était bonne malgré une faible pluie, a précisé l'agence Ornge, qui gère le transport ambulancier par la voie des airs.

Les deux pilotes étaient expérimentés. M. Filliter était un pilote respecté avec plus de 20 ans de vol à son actif, en plus d'être spécialisé en maintenance, a déclaré Andrew McCallum, le président d'Ornge.

L'entreprise a par ailleurs cloué au sol ses cinq autres Sikorsky S76 «par mesure de précaution», a dit M. McCallum samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer