Anne-Marie Péladeau victime de harcèlement

Partager

Annabelle Blais
La Presse

L'ex-petit ami et ancien complice d'Anne-Marie Péladeau a été accusé mardi de harcèlement et d'introduction par effraction dans le domicile de cette dernière.

Selon nos sources, Éric Kennedy s'est barricadé dans l'appartement d'Anne-Marie Péladeau en matinée lundi. Celle qui est la soeur du dirigeant de Quebecor Pierre-Karl Péladeau aurait alors averti les policiers que son ex-conjoint au passé violent s'était enfermé chez elle.

Les policiers se sont rendus sur place et vers 13h30, ils ont pu pénétrer dans l'appartement situé dans l'arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. L'homme de 36 ans s'est rendu sans trop de résistance.

Selon les accusations déposées mardi, il aurait également harcelé son ex-conjointe entre le 14 février et le 8 avril. Le Service de Police de la Ville de Montréal a confirmé à La Presse que l'accusé était déjà recherché pour un bris de condition.

Éric Kennedy et Anne-Marie Péladeau avaient fait la manchette en 2005, lorsqu'ils avaient été arrêtés par la police. Ils étaient suspectés d'avoir commis un cambriolage et l'arrestation musclée avait été filmée par l'hélicoptère TVA.

Une vingtaine d'accusations avaient été portées contre le duo, dont vol, complot, délit de fuite et voies de fait sur des policiers. Ils avaient plaidé coupables à la plupart des chefs.

Aux prises avec des problèmes de toxicomanie, la fille du fondateur de l'empire Quebecor a également reconnu sa culpabilité pour trafic de cocaïne, d'héroïne et de crack, en 2007.

Quant à Éric Kennedy, il a fait face à la justice à plusieurs reprises, notamment en 2010 pour conduite dangereuse, vol, délit de fuite et bris de conditions ainsi qu'en 2011 pour vol, voies de fait et introduction par effraction.

Avec Christiane Desjardins et Patrick Sansfaçon

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer