Agression gratuite: deux adolescents arrêtés

Deux adolescents âgés de 17 et 18 ans ont été arrêtés cette semaine par la... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partager

Dossiers >

Les patrouilleurs

Actualité

Les patrouilleurs

Suivez David Santerre et Patrick Sanfaçon en patrouille. »

Deux adolescents âgés de 17 et 18 ans ont été arrêtés cette semaine par la Sûreté du Québec et accusés d'avoir sauvagement battu un quinquagénaire à Sainte-Agathe-des-Monts pour lui dérober un bien maigre butin.

Le 16 octobre, Jacques De Pierre, 51 ans, faisait sa marche habituelle de fin de soirée.

Vers 23h, rue Raymond, dans un secteur peu habité, deux garçons l'ont agrippé par derrière.

«Ils m'ont tapé dessus à coups de poing dans le visage, à coups de pied dans les côtes», a raconté l'homme à La Presse.

Les deux jeunes se sont enfuis après s'être emparés du sac de cuir que M. De Pierre portait à la taille. Il avait lui-même fabriqué ce sac, qui ne contenait que quelques objets sans grande valeur et quelques dizaines de dollars tout au plus. M. De Pierre n'est pas riche et ne se promène jamais avec des fortunes sur lui.

«La veille de l'agression, ils m'ont suivi pendant ma marche, m'ont parlé mais n'ont rien fait. Je suis certain que ce sont les mêmes», dit-il.

Mercredi, après un travail d'enquête acharné, les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont arrêté ceux qu'ils croient responsables de ce crime.

Il s'agit de Dany Montpetit-Demers, de Saint-Adolphe-d'Howard, âgé de tout juste 18 ans. Son complice présumé n'a que 17 ans. Ils ont été accusés de vol qualifié. Le plus âgé à été libéré sous conditions. Le plus jeune, accusé devant le tribunal de la jeunesse, a été maintenu en détention. C'est lui qui aurait été l'agresseur principal.

Jacques De Pierre ne leur en veut pas et ne crie pas vengeance.

«Ça serait facile de dire que je veux les étrangler, mais ce n'est pas le cas. Je sais qu'on fait parfois des conneries dans la vie. Ce que j'espère, c'est qu'ils arrivent à vivre comme il faut, qu'ils arrivent à se reprendre», conclut la victime.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer