Jocelyn Dupuis de retour devant le tribunal

Dossiers >

Crise dans la construction

Actualité

Crise dans la construction

Allégations de collusion entre les entrepreneurs en construction, liens avec le crime organisé, intimidation sur les chantiers: consultez notre dossier sur la crise dans la construction et la commission Charbonneau. »

Sur le même thème

L'ancien directeur général de la FTQ-Construction, Jocelyn Dupuis,... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

L'ancien directeur général de la FTQ-Construction, Jocelyn Dupuis, était au palais de justice de Montréal, mercredi, en compagnie de l'avocat Robert Lahaie.

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

 

Christiane Desjardins
La Presse

L'enquête préliminaire de Jocelyn Dupuis, ex-directeur général de la FTQ-Construction, a commencé mercredi matin, à Montréal, en lien avec des accusations de fraudes et de vol envers la FTQ.

L'homme de 57 ans est accusé d'avoir produit 208 faux documents pour gonfler ses notes de frais et obtenir des remboursements plus importants de la FTQ. Il s'agit de fausses factures de restaurant. Les faits reprochés se seraient produits entre le 2 décembre 2007 et le 11 novembre 2008, et ne visent qu'une petite partie du règne de 11 ans de M. Dupuis à la FTQ. Il a été poussé à démissionner à l'automne 2008.

M. Dupuis est aussi accusé d'avoir incité un employé de la FTQ à fabriquer une fausse facture de 11 300$, entre avril et décembre 2008, pour installer des fenêtres et portes neuves chez le nouveau président de la FTQ, Yves Mercure. Le stratagème ne s'est pas concrétisé.

M. Dupuis est accompagné de Richard Goyette, celui qui l'a remplacé comme directeur général à la FTQ, mais qui a finalement quitté son poste en mai 2010. L'enquête préliminaire doit durer deux jours, mais un interdit de publication nous empêche d'en dévoiler les détails.

Mercredi, une comptable de la Sûreté du Québec, Pascale Boutin, a témoigné pendant une bonne partie de la journée. Le propriétaire d'une entreprise de portes et fenêtres a aussi été appelé à la barre.

L'enquête doit se poursuivre ce matin, devant la juge Julie Riendeau. Le procureur de la Couronne est Me Jacques Dagenais, tandis que l'accusé est représenté par Me Robert La Haye.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer