Au coeur de Bangkok, des éléphants joueurs de polo

Les montures sont pour la plupart des pachydermes... (Photo Krit Phromsakla, AFP)

Agrandir

Les montures sont pour la plupart des pachydermes qui travaillent habituellement dans le secteur du tourisme, comme la majorité des milliers d'éléphants domestiqués de Thaïlande.

Photo Krit Phromsakla, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Bangkok

Des éléphants joueurs de polo ont lancé jeudi quatre jours de compétition en plein coeur de Bangkok pour récolter des fonds pour cet animal emblématique du royaume, souvent soumis à des abus.

Les éléphants portent sur leur dos leur cornac mais aussi un joueur assis juste derrière, en pantalon blanc et casque de polo.

Ce tournoi annuel, organisé sur un terrain en plein centre de Bangkok, réunit cette année des joueurs de polo de différentes nationalités, Américains, Indiens ou Thaïlandais, certains professionnels.

Leurs montures sont pour la plupart des pachydermes qui travaillent habituellement dans le secteur du tourisme, comme la majorité des milliers d'éléphants domestiqués de Thaïlande.

«Ce sont des éléphants qui travaillent normalement dans des camps» destinés aux touristes, explique Tim Boda, un des organisateurs.

«Notre but c'est de les emmener ici pour une semaine de vacances. Nous avons nos vétérinaires, ils sont bien nourris et passent un très bon moment», ajoute-t-il, précisant que chaque animal ne joue que 35 minutes par jour.

Le polo à dos d'éléphant, qui se pratique aussi en Inde, est critiqué par les défenseurs des animaux, qui dénoncent les mauvais traitements subis par les pachydermes.

L'utilisation des éléphants dans le secteur du tourisme est vue d'un mauvais oeil par les défenseurs des animaux qui dénoncent leur exploitation sept jours sur sept.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer