Les «beignes poutines» de Tim Hortons amusent et dégoûtent

Le beigne poutine a suscité diverses réactions, certains... (PHOTO PC)

Agrandir

Le beigne poutine a suscité diverses réactions, certains internautes disant aimer la poutine en tant que telle, tout en jugeant mauvaise l'idée de la poser sur un beigne.

PHOTO PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Les «beignes poutines» que Tim Hortons compte offrir dans certains de ses restaurants aux États-Unis à l'occasion de la fête du Canada suscitent un mélange d'amusement et de dégoût sur internet.

Le mets singulier, décrit par l'entreprise comme un produit d'inspiration canadienne, est un beigne au miel couvert de pommes de terre frites, de sauce et de fromage en grains.

Tim Hortons a affirmé que ces beignes, de même qu'un cappuccino glacé érable-bacon et des Timbits à l'érable, constituaient un moyen de célébrer les origines canadiennes de la chaîne.

Le nouveau produit a suscité diverses réactions, certains internautes disant aimer la poutine en tant que telle, tout en jugeant mauvaise l'idée de la poser sur un beigne.

D'autres se disent prêts à l'essayer, mais déplorent que ces «beignes poutines» soient seulement offerts aux États-Unis.

Une personne a blagué que les «beignes poutines» sont si mauvais pour la santé qu'ils ne peuvent pas être vendus au Canada.

«Tim Hortons vendra un beigne poutine, mais seulement aux États-Unis, car l'assurance-maladie canadienne refuse de le couvrir», a écrit un internaute sur Twitter.

L'entreprise vendra ses «beignes poutines» à 1,49 $ US l'unité.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer