Elle défend ses moutons du loup à l'aide d'un seau

En sortant de sa bergerie, une retraitée suédoise a eu la mauvaise surprise de... (Photo archives AP)

Agrandir

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Stockholm

En sortant de sa bergerie, une retraitée suédoise a eu la mauvaise surprise de se trouver nez-à-nez avec un loup prêt à croquer un de ses moutons. Ni une ni deux, elle lui a lancé un seau et mis en fuite le canidé.

«Il était en train de l'attaquer. J'étais morte de trouille, mais ça m'a mise dans une telle furie que je lui ai balancé le seau que je portais et j'ai mis mes mains en croix», a confié lundi Anna-Lisa Boman, 75 ans, au journal local Värmlands Folkblad.

Plus de peur que de mal car le seau n'a pas touché le loup qui a détalé, laissant le mouton sain et sauf.

Des dizaines d'attaques d'animaux par ces canidés sont recensées chaque année en Suède où la chasse aux loups est un sujet extrêmement sensible.

Après près d'un demi-siècle d'interdiction, les campagnes de chasse ont repris en 2010. Elles ont lieu généralement en janvier et février et sont autorisées, au cas par cas, lorsqu'une menace contre les élevages de rennes ou de bétail est identifiée.

La population de loups, en croissance constante, était estimée à 415 individus à l'issue de la campagne 2014-2015 au cours de laquelle 44 bêtes ont été abattues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer