Un site propose de créer sa propre journée nationale sur n'importe quel thème

Marlo Anderson... (Photo Will Kincaid, AP)

Agrandir

Marlo Anderson

Photo Will Kincaid, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Candice Choi
Agence France-Presse
NEW YORK

Pour la plupart des Américains, le 4 juillet est le jour de l'Indépendance. Mais sur le calendrier de Marlo Anderson, c'est aussi la Journée nationale de la salade César et des côtes levées barbecue.

M. Anderson est le créateur du «Calendrier des journées nationales», un registre en ligne des pseudo-fêtes qui sont devenues une ressource pour les stations de télévision et de radio qui veulent ajouter un peu de fantaisie à leurs émissions, entre autres.

Cet homme de 52 ans a lancé le calendrier en 2013 et a rapidement réalisé que son site pourrait permettre à tous ceux qui le désirent de déclarer leur propre journée nationale. L'an dernier, il a commencé à facturer de 1500 à 4000$ US pour les proclamations de «journées nationales».

Les experts du marketing reconnaissent que M. Anderson a su tirer profit de la volonté des entreprises et des organisations de trouver de nouvelles façons de promouvoir leurs activités, même s'ils mettent en doute l'efficacité de certaines campagnes qui en résultent. La nourriture semble être un sujet très populaire pour les journées spéciales.

Déjà, son calendrier compte 30 journées nationales inventées de toutes pièces. Un fabricant de croûtons a payé pour avoir sa Journée nationale du croûton (le 13 mai), un restaurant de fruits de mer a créé la Journée nationale de la palourde frite (le 3 juillet) et une brasserie artisanale a inventé la Journée nationale des rafraîchissements (le quatrième jeudi de juillet).

À part les fêtes fédérales reconnues par le gouvernement américain, comme le Nouvel An, le jour de l'Indépendance, l'Action de grâce et Noël, il n'existe aucune autorité permettant d'attester la légitimité des journées spéciales, qui peuvent s'intégrer dans la culture populaire de toutes sortes de façons, notamment par les campagnes de marketing et le folklore.

Les origines parfois obscures des journées nationales représentent une occasion à saisir pour le Calendrier des journées nationales, qui a acquis au fil du temps une certaine autorité en la matière.

Ainsi, pour obtenir la proclamation d'une journée nationale unique, comme un anniversaire, un événement familial ou une occasion spéciale, il en coûte de 19,99$ à 39,99$. Pour que la journée se répète d'année en année, il faut débourser davantage.

Pour 1500$, M. Anderson offre une proclamation officielle encadrée. Pour 2500$, il vous aide à organiser des entrevues dans les médias. Et en échange de 4000$ et des frais de voyage, il se déplace en personne pour présenter une proclamation officielle lors d'un événement.

L'homme indique que trois entreprises l'ont déjà sollicité pour ce service. Ainsi, le 26 septembre, il se rendra à New York pour proclamer la Journée nationale du dumpling, une idée soumise par TMI Corp., un distributeur de nourriture asiatique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer