Des décapsuleurs inspirés par Luis Suarez

Des décapsuleurs à l'effigie du footballeur uruguayen Luis Suarez, qui a fait... (IMAGE TIRÉE DE TAOBAO.COM)

Agrandir

IMAGE TIRÉE DE TAOBAO.COM

Agence France-Presse
PÉKIN

Des décapsuleurs à l'effigie du footballeur uruguayen Luis Suarez, qui a fait scandale en mordant un adversaire en plein Mondial, sont désormais disponibles sur les sites chinois de vente en ligne, et un industriel s'est réjoui d'en avoir déjà fabriqué des milliers.

Le coup de dents de Suarez au défenseur italien Chiellini lors du match Italie-Uruguay du 24 juin avait suscité un déferlement de réactions amusées ou horrifiées sur les réseaux sociaux chinois, et quelques firmes avisées ont rapidement tenté de profiter de cet engouement.

Dès les jours suivants, plusieurs dizaines de boutiques virtuelles, sur la très populaire plateforme de vente en ligne Taobao, avaient promis d'offrir sous peu des décapsuleurs représentant l'Uruguayen.

Ils vantaient le futur produit à grand renfort de photomontages et de slogans tels que «Une bouche, un décapsuleur, un coup de dents et c'est ouvert!».

Mais, en raison des inévitables délais de fabrication, ce n'est que ces derniers jours que les véritables décapsuleurs sont apparus sur Taobao - site du géant de l'internet Alibaba qui met en lien entreprises et particuliers.

Un vendeur, GL, proposait ainsi samedi deux modèles à l'effigie de Suarez, représenté en caoutchouc de façon imagée et caricaturale; dans l'espace évidé au milieu d'une bouche grande ouverte, les dents étaient remplacées par un anneau métallique destiné à faire sauter les capsules des bouteilles de bière... pour un prix aussi modique que 16,80 yuans (environ 3$).

Il assure que les livraisons débuteront ce dimanche. Des produits similaires étaient également disponibles chez d'autres vendeurs de Taobao.

De son côté, Peng Junxiang, patron d'une firme manufacturière du Guangdong (sud), a indiqué avoir déjà produit et livré pas moins de 5000 «décapsuleurs Suarez», selon des propos rapportés samedi par le journal officiel China Daily.

Wang Lin, vendeur sur Taobao, a quant à lui commandé 2000 décapsuleurs à des industriels, mais il s'inquiète d'un possible tarissement de la demande: «La Coupe du Monde se termine le 13 juillet: ensuite, il est évident que les clients perdront tout intérêt», a-t-il confié au China Daily.

Sur Weibo, le Twitter chinois, certains microblogues faisaient preuve d'une ironie «mordante»: «Ce sont tout même des décapsuleurs ''made in China'', ne vous attendez pas à une qualité aussi solide que la dentition de Suarez...», commentait un internaute.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer