Le drone nord-coréen était... une porte de toilettes

La semaine dernière, Séoul avait indiqué qu'une enquête... (Photo archives AP)

Agrandir

La semaine dernière, Séoul avait indiqué qu'une enquête conjointe menée avec des experts américains concluait que trois drones récupérés au Sud avaient été envoyés depuis la Corée du Nord.

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Séoul

Le ministère sud-coréen de la Défense a indiqué mercredi que l'épave d'un drone détectée par un promeneur au sud de Séoul était en fait ... une porte de toilettes mobiles.

Un randonneur avait indiqué avoir repéré l'épave d'un drone au milieu de rochers et d'arbres dans une zone militaire entourée de grillage, lors d'une promenade dans le sud de Séoul.

Une équipe envoyée sur le terrain a récupéré l'objet qui était en fait la porte cassée de toilettes mobiles, a indiqué un porte-parole du ministère de la Défense.

La porte avait la même couleur - bleu ciel - que trois drones récupérés par la Corée du Sud ces dernières semaines. «La forme, vue de loin, et la couleur ont probablement induit en erreur», a ajouté le porte-parole.

La semaine dernière, Séoul avait indiqué qu'une enquête conjointe menée avec des experts américains concluait que trois drones récupérés au Sud avaient été envoyés depuis la Corée du Nord et programmés de manière à survoler les installations militaires sud-coréennes.

Pyongyang avait démenti ces affirmations.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer