Un Turc promet à la télévision de ne pas tuer sa prochaine femme

Sefer Calinak (à droite) a admis avoir tué... (Image tirée de YouTube)

Agrandir

Sefer Calinak (à droite) a admis avoir tué sa première femme et une petite amie durant une émission destinée à former des couples.

Image tirée de YouTube

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Istanbul, Turquie

Un homme a admis à la chaîne de télévision turque Flash, dans une émission destinée à former des couples, qu'il avait tué sa première femme et une petite amie, mais a bien assuré qu'il ne tuerait pas la prochaine.

Sefer Calinak, 62 ans, a sidéré le public de l'émission lorsqu'il a admis jeudi soir avoir tué les deux femmes, avant de s'empresser d'assurer qu'il avait changé et était maintenant «un homme honnête qui cherche une nouvelle femme».

Et «la femme qui va m'épouser ne doit pas avoir peur que je la tue», a-t-il déclaré, avant d'ajouter qu'il comptait donner à son épouse l'intégralité de son salaire.

Il s'est malgré tout vu prier de quitter l'émission.



Interrogé ensuite par le journal Haberturk, il a précisé qu'il avait tué sa première femme par jalousie, et la deuxième par accident «en faisant tourner une hache», et qu'il avait ensuite à chaque fois purgé une longue peine de prison.

«Quand je leur dit que j'ai tué mes précédentes femmes, les femmes me quittent. Mais j'ai passé 14 ans en prison, et j'ai changé», a-t-il déclaré.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer