Évadé de prison, il se rend à la police pour échapper au froid

Une vague de froid polaire frappe présentement la... (Photo Mladen Antonov, AFP)

Agrandir

Une vague de froid polaire frappe présentement la moitié des États-Unis.

Photo Mladen Antonov, AFP

Agence France-Presse
Washington

Il avait bien mal choisi sa saison pour s'évader de prison: un détenu, qui avait pris la poudre d'escampette de sa prison du Kentucky, a préféré se rendre à la police pour échapper à la vague de froid polaire qui frappe la moitié des États-Unis.

Robert Vick, 42 ans, évadé dimanche du centre de détention de Blackburn, s'est présenté au Sunset Motel de Lexington lundi en fin d'après-midi, en demandant d'appeler la police, a rapporté à l'AFP Sherelle Roberts, porte-parole de la police de cette ville du Kentucky.

Le détenu en cavale a clairement indiqué au réceptionniste qu'il voulait se rendre à cause des températures glaciales, a-t-elle ajouté, précisant qu'il faisait alors -20 degrés.

Il a été placé en observation quelques heures «en raison de son exposition au froid» puis a été ramené à la prison de Blackburn, a ajouté la porte-parole.

Plus de la moitié des États-Unis est soumise à une vague de froid historique, un «vortex polaire» constitué de vents glacials venant du pôle Nord.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer