40 000 $ en frais d'appels à l'horloge parlante

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse

Le ministère britannique a dépensé 29 000 euros (soit 40 700 $CAN) en notes de téléphone pour effectuer des appels à l'horloge parlante, en dépit de l'interdiction faite aux employés d'appeler ce service, selon des chiffres officiels communiqués vendredi.

Le ministère avait interdit à partir de mars 2012 à son personnel d'appeler l'horloge parlante, un système introduit en 1936 au Royaume-Uni. Il avait alors demandé à ses employés de consulter l'heure sur des sites internet appropriés et gratuits.

Malgré tout, le ministère a reçu une facture de téléphone de 22 000 euros (31 000$CAN) pour 2012 et de plus de 7000 euros (9840 $CAN) depuis le début de l'année 2013, à raison de 0,35 euro (0,49 $CAN) l'appel à l'horloge parlante.

«Une interdiction a été mise en place avec notre nouveau système téléphonique, mais en raison d'une erreur technique (...), il y a eu des dépenses faites par mégarde liées à l'horloge parlante. Elles ont désormais cessé», a déclaré un porte-parole du ministère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer