Prier pour stopper la fonte des glaciers

Les habitants de Fiesch, dans le Haut-Valais, veulent prier contre le... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Fiesch, Valais

Les habitants de Fiesch, dans le Haut-Valais, veulent prier contre le réchauffement climatique et la fonte du glacier d'Aletsch: pour ce faire, ils doivent obtenir du pape la modification d'un serment, vieux de plus de 300 ans.

En 1678, explique jeudi l'office du tourisme du Valais les habitants de Fiesch et de la vallée de Fiesch avaient fait serment de vivre de manière vertueuse et de prier contre la croissance du glacier d'Aletsch: il s'agissait de lutter contre celle-ci et d'éviter que le village soit inondé par le débordement du lac de Marjelen. Pour renforcer l'effet de ces prières, une procession annuelle a été introduite en 1862. Et pour Herbert Volken, préfet du district de Conches, «si le glacier fond, c'est que nous avons trop prié», rapporte «20 Minutes».

Depuis que le glacier a atteint sa taille maximale au milieu du XIXe siècle, «les temps ont changé: beaucoup de glace a fondu», relève le communiqué de Valais Tourisme. Pour que le glacier croisse à nouveau, il faut donc modifier ce «serment catastrophique» à l'heure du changement climatique...

La décision appartient toutefois au pape Benoît XVI: les habitants de Fiesch espèrent obtenir une audience au Vatican en septembre ou en octobre et sont convaincus que le souverain pontife accédera à leur requête et les déliera de leur serment d'antan...

S'étirant sur 23 kilomètres, le glacier d'Aletsch est le plus long des Alpes. L'organisation écologiste Greenpeace avait utilisé ce glacier pour attirer l'attention sur la fonte des glaciers et les changements climatiques, et en 2007, le photographe Spencer Tunick y avait pris en photo quelque 600 personnes posant dans le plus simple appareil. Greenpeace relevait que, durant les 150 dernières années, les glaciers alpins ont perdu près du tiers de leur surface et la moitié de leur masse. Entre 2005 et 2006, celui d'Aletsch a reculé d'environ 115 mètres.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer