Un homme «enceint» attend un deuxième bébé

Thomas Beatie alors «enceint» de son premier enfant....

Agrandir

Thomas Beatie alors «enceint» de son premier enfant.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Un transsexuel américain, né femme avant de subir des traitements pour devenir un homme et de donner naissance cet été à une petite fille, est de nouveau «enceint» et devrait accoucher en juin, a-t-il annoncé sur la chaîne ABC jeudi.

Thomas Beatie, qui est légalement un homme mais qui avait gardé ses organes de reproduction féminins tout en subissant une reconstruction de la poitrine et des traitements aux stéroïdes, avait suscité une curiosité internationale l'année dernière lorsqu'il avait annoncé une première grossesse.

Cet homme de 34 ans avait finalement donné naissance le 29 juin à une petite fille, Susan, dans un hôpital de Bend (Oregon), a rapporté ABC News sans donner plus de détail.

Jeudi, Thomas Beatie a annoncé dans un entretien avec l'animatrice vedette Barbara Walters sur ABC, qu'il était de nouveau «enceint» et attendait un enfant pour le 12 juin prochain.

Il a expliqué qu'après son premier accouchement, il n'avait pas repris son traitement d'hormones mâles afin de pouvoir concevoir à nouveau.

L'expérience de Thomas Beatie avait fait sensation en mars 2008 lorsqu'il avait annoncé sa grossesse dans un magazine homosexuel américain The Advocate, se montrant sur des photos, torse nu, barbu et le ventre rond.

«J'ai été choqué de voir à quel point la nouvelle a fait le tour du monde en 24 heures. La nouvelle était sur des sites chinois, en Roumanie, en Russie, au Brésil», a-t-il raconté sur ABC, ajoutant qu'il avait aussi été l'objet de menaces de mort et avait été qualifié de «monstre».

Engagé dans une relation homosexuelle avec Nancy, Thomas Beatie, née Tracy, a changé légalement de sexe en 1998 pour devenir un homme après un traitement hormonal et le retrait de ses seins, avant d'épouser Nancy, 46 ans.

Mais Thomas a gardé son utérus et comme son épouse avait subi une hystérectomie, c'est lui qui, pour faire aboutir leur désir d'enfant, qui a porté la grossesse créée par insémination artificielle.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer