L'ex-directeur du SPVM, Philippe Pichet, se défend devant les élus de Montréal

L'ex-directeur du SPVM, Philippe Pichet... (PHoto Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

L'ex-directeur du SPVM, Philippe Pichet

PHoto Robert Skinner, archives La Presse

L'ex-directeur du SPVM, Philippe Pichet, a défendu son travail devant les élus de Montréal responsables de la sécurité publique, hier lors d'une rencontre à huis clos.

Celui-ci a plaidé être victime d'une injustice et ne pas mériter d'être congédié, selon Radio-Canada et TVA. La semaine dernière, le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux a invité la mairesse Valérie Plante à trancher sur le sort de Philippe Pichet, suspendu depuis décembre de son poste de chef de police. Cet appel faisait suite au dépôt du rapport préliminaire de son successeur, Martin Prud'homme, qui a confirmé les problèmes de gestion au sein du SPVM. Si Philippe Pichet n'est pas jugé responsable des dérives du SPVM, notamment au service des affaires internes, il n'aurait pas pris les mesures appropriées pour corriger le tir une fois les problèmes connus. Depuis sa suspension, Philippe Pichet supervise les agents de sécurité à l'emploi de Montréal.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer