Un navire de guerre français à Montréal pour le Jour du Souvenir

La frégate de défense aérienne Forbin, longue de... (PHOTO Martin Chamberland, LA PRESSE)

Agrandir

La frégate de défense aérienne Forbin, longue de 153 mètres et déplaçant 7000 tonnes, a navigué depuis Norfolk en Virginie.

PHOTO Martin Chamberland, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Après avoir pris part à la mission contre Daech et à un exercice militaire multilatéral, un navire de guerre français a accosté à Montréal pour prendre part à une mission beaucoup moins périlleuse: participer aux célébrations du jour du Souvenir.

La frégate de défense aérienne Forbin, longue de 153 mètres et déplaçant 7000 tonnes, a navigué depuis Norfolk en Virginie, où elle a participé ces derniers jours, aux côtés de navires américains, canadiens et mexicains, à un exercice militaire baptisé «Bold Alligator».

Le capitaine de vaisseau Thomas Fraioli a mentionné que 60 membres d'équipage participeront à la cérémonie de samedi à Montréal, qui permettra de mettre en lumière la longue collaboration militaire entre le Canada et la France.

En entrevue à La Presse canadienne, l'officier a rappelé que les célébrations du 11 novembre sont très importantes en France et qu'année après année, l'Hexagone se souvient des pertes humaines canadiennes survenues durant la Première Guerre mondiale.

Vendredi, l'équipage du Forbin a accueilli des journalistes et des photographes afin de marquer le début de cette visite de cinq jours à Montréal.

Le capitaine Fraioli a expliqué que son navire est un destroyer multi-tâches dont la principale fonction est de protéger les porte-avions et de déterminer si les aéronefs présents dans le ciel sont des alliés ou des ennemis.

En cas d'attaque aérienne, la frégate mènerait la lutte antiaérienne à l'aide de missiles ou en ordonnant à un navire d'escorte de faire feu.

Le Forbin est entré en fonction en 2009 et a été construit au coût d'environ un milliard d'euros, a souligné le capitaine.

Pendant cinq mois consécutifs, à partir de la fin de l'année 2016, le destroyer a été déployé dans l'est de la Méditerranée et dans le golfe Persique pour participer aux opérations militaires contre Daech (groupe armé État islamique) en apportant son soutien à un porte-avions français puis américain, le USS George H.W. Bush.

Le capitaine de corvette Jacques, l'expert des systèmes de combat sur le vaisseau, a expliqué que le mandat conféré au Forbin consistait principalement à assurer la sécurité des porte-avions et à suivre les activités des forces russes et iraniennes dans la région.

Bien que l'équipage soit honoré de participer aux cérémonies montréalaises soulignant le jour du Souvenir, M. Fraioli a dû admettre que son équipage a été surpris lorsque le mercure est descendu sous le point de congélation vendredi.

«Nous ne sommes pas du tout habitués à ce type de température, a-t-il rappelé. Nous n'avons pas les habits nécessaires» pour affronter le froid, a-t-il lancé dans un sourire.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer