Les enfants montréalais nombreux à voter

Le jeune Nathabiel Camaroti dépose son bulletin vote... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, La Presse)

Agrandir

Le jeune Nathabiel Camaroti dépose son bulletin vote dans l'urne.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les enfants montréalais sont nombreux à se déplacer ce dimanche dans les bureaux de vote pour faire connaître leurs priorités à la prochaine administration municipale.

Dans le cadre du programme Électeurs en herbe mis en place par Élection Montréal, les enfants peuvent voter pour les enjeux qui les interpellent le plus parmi les quatre suivants :

a) les arénas, les centres sportifs et les piscines;

b) les autobus, le métro et le train;

c) les bibliothèques, les centres de loisirs et les spectacles;

d) les parcs, les modules de jeux et les espaces verts.

Au bureau de vote de l'église Sainte-Ambroise dans l'arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie, plusieurs parents qui venaient voter étaient accompagnés de leurs enfants, enchantés de faire leur première expérience des urnes.

Julien est revenu enthousiaste après avoir déposé son bulletin dans l'urne. Il affirme avoir voté pour les autobus, le métro et le train. « Je prends le métro pour aller à l'école. C'est important de pouvoir se déplacer à Montréal », a-t-il dit. Interrogé sur l'importance qu'il accorde aux parcs, Julien a affirmé que le transport en commun est un enjeu beaucoup plus crucial à ses yeux.

Nathaniel Camaroti a, également, voté pour les autobus, le métro et le train. « Des fois, il y a près de 50 personnes dans un seul autobus », a-t-il dit. Nathaniel Camaroti aimerait que le nombre de bus soit augmenté et que la qualité du service dans le métro soit améliorée.

Le vote d'aujourd'hui a aussi révélé quelques différences de priorités chez les enfants montréalais. Si plusieurs expriment une nette préférence pour l'enjeu du transport en commun, d'autres ont choisi les parcs, les modules de jeux et les espaces verts.

Chez les Marcoux, les enfants ont choisi des enjeux différents. Elliott Marcoux, 9 ans, joue au soccer. Il a voté pour les arénas, les centres sportifs et les piscines. « Les centres sportifs sont importants pour moi. S'ils ne sont pas en bon état, je ne pourrai pas pratiquer le soccer. Cela me rendrait vraiment triste », a dit le garçon.

Sa soeur, Pénélope Marcoux, a opté pour les parcs, les modules de jeux et les espaces verts. « Je vais souvent au parc avec ma maman ou ma grand-maman », a dit la petite fille de 5 ans. Les parcs sont importants pour moi, car j'aime beaucoup pratiquer la glissade ». Pénélope Marcoux a affirmé qu'elle a hâte d'être une « grande personne » pour choisir les élus montréalais.

Nelson Skinner a également voté pour les parcs, les modules de jeux et les espaces verts. Le garçon a indiqué qu'il se rend très souvent au parc avec ses amis pour profiter des modules de jeux qui y sont installés.

Les enfants montréalais peuvent aujourd'hui voter dans 19 « petits bureaux de vote ». Après avoir fait leur choix, ils reçoivent un tatouage certifiant qu'ils ont voté. Les résultats seront diffusés après les résultats électoraux.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer