Pont Champlain: pas de retard ni d'irrégularités, dit Ottawa

Le ministre de l'Infrastructure Amarjeet Sohi a réitéré hier l'échéancier... (Photo Yves Tremblay, collaboration spéciale, archives La Presse)

Agrandir

Le ministre de l'Infrastructure Amarjeet Sohi a réitéré hier l'échéancier fixé pour l'inauguration du pont Champlain. « Nous sommes confiants que le projet sera complété d'ici décembre 2018 », a-t-il dit.

Photo Yves Tremblay, collaboration spéciale, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le nouveau pont Champlain sera bel et bien prêt en décembre 2018, a affirmé hier le ministre de l'Infrastructure Amarjeet Sohi, qui soutient aussi que le déclenchement d'un audit par le Vérificateur général du Canada ne laisse présager aucune irrégularité dans la gestion du chantier.

Amarjeet Sohi, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités... (Photo Justin Tang, archives La Presse canadienne) - image 1.0

Agrandir

Amarjeet Sohi, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités du Canada

Photo Justin Tang, archives La Presse canadienne

La Presse a révélé la semaine dernière que le Bureau du vérificateur général a lancé un « audit de performance » sur la gestion du projet de 4,2 milliards de dollars. L'organisme a demandé à avoir accès à une série de « documents protégés par le secret professionnel », a-t-on appris, mais il refuse de préciser les raisons de ce contrôle.

Pendant un point de presse au parlement d'Ottawa, le ministre Sohi a fait valoir que ces vérifications ne semblaient pas découler d'irrégularités ou de malversations. « Il n'y a rien qui peut me laisser suggérer que quelque chose de tel se produit, parce que le processus d'approvisionnement est ouvert et transparent, et que nous avons une relation très forte avec nos partenaires à cet égard. »

Décembre 2018

Le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités dit collaborer avec le Vérificateur général depuis le déclenchement de l'audit, en février dernier. Ce type de contrôle, déjà réalisé pendant le chantier du pont de la Confédération, à l'Île-du-Prince-Édouard dans les années 90, ne devrait « pas du tout » inquiéter les contribuables canadiens, selon lui.

M. Sohi a par ailleurs réitéré l'échéancier fixé pour l'inauguration du pont, construit en partenariat public-privé par le Groupe Signature sur le Saint-Laurent (SSL).

« Le projet avance comme prévu, a affirmé le ministre Sohi. Il y a eu quelques problèmes reliés à la grève [de la construction] et à la météo, qui ont causé certains délais, mais la construction a été accélérée et SSL a ajouté plus de travailleurs et plus de quarts de travail. Nous sommes confiants que le projet sera complété d'ici décembre 2018. »

Investissements retardés ?

Si le pont Champlain avance à bon rythme, près de 2 milliards qui devaient être injectés par Ottawa dans des projets d'infrastructures l'an dernier n'ont pas été dépensés. Le Bureau du directeur parlementaire du budget a publié hier son rapport sur les perspectives économiques du gouvernement fédéral, qui confirme un retard dans les investissements.

Amarjeet Sohi soutient malgré tout que les investissements suivent la cadence prévue. Plus de 4000 projets sont en chantier à l'heure actuelle, pour un total d'environ 35 milliards de dollars, a-t-il répété.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer