Valérie Plante promet 3000 unités d'hébergement pour les itinérants

Dans une conférence de presse donnée à l'Accueil... (La Presse)

Agrandir

Dans une conférence de presse donnée à l'Accueil Bonneau, la cheffe Valérie Plante s'est vantée d'un plan « global et transversal » contre l'itinérance.

La Presse

JEIEL-ONEL MÉZIL
La Presse

Valérie Plante a annoncé aujourd'hui qu'elle projette construire 3000 unités d'hébergement pour les itinérants sur 10 ans, advenant son élection à la mairie de Montréal. Ce projet fait partie de son « plan d'intervention globale de la lutte contre l'itinérance » dévoilé ce matin.

Dans une conférence de presse donnée à l'Accueil Bonneau, organisme d'accueil de personnes en situation d'itinérance à Montréal, Mme Plante s'est vantée d'un plan « global et transversal » qui « permettra d'agir en amont » contre l'itinérance. «C'est un plan qui s'intéresse autant aux personnes qui se trouvent en situation chronique d'itinérance que les personnes qui sont sur le point de s'y retrouver et les personnes qui veulent s'en sortir », a-t-elle dit.

Dans le « plan de lutte contre l'itinérance », Projet Montréal affirme aussi vouloir combattre  ce phénomène « partout sur l'île de Montréal ». « On veut réduire la pression sur le centre-ville de Montréal et combattre la surpopulation des logements qui sont disponibles  », a indiqué Robert Beaudry, candidat du parti dans l'arrondissement de Ville-Marie.

M. Beaudry a affirmé que le plan de son parti va « déconcentrer les services au centre-ville » de Montréal. « Il va falloir investir aussi dans les autres arrondissements, ceux dans lesquels il y a des problèmes spécifiques liés au vieillissement, aux jeunes précaires pour garder les gens dans leur réseau naturel », a-t-il dit. « L'itinérance est un accident de vie combiné à un une absence de réseau ».

Le plan de Valérie Plante comprend aussi la création d'une « plateforme » joignable au 211 que les Montréalais pourront appeler quand ils font face à des situations d'itinérance. « Arrêtez d'appeler le 911 quand il y a un problème d'itinérance », a martelé la candidate de Projet Montréal.

Par ailleurs, Mme Plante s'est aussi engagée à offrir de la formation aux policiers pour « éviter le profilage social ainsi que la judiciarisation sans fin des personnes en situation d'itinérance ». Elle exigera aussi la publication par le SPVM « d'un bilan annuel sur l'état du profilage social à Montréal ».

Michel Brulé invité à « faire la bonne chose »

Interrogée sur les allégations d'inconduite sexuelle contre Michel Brûlé, candidat à la mairie du Plateau Mont-Royal, Mme Plante a affirmé qu'elle ne peut pas « commenter un cas particulier ». « Ce sont des allégations à prendre très au sérieux. Mon message pour les victimes est qu'il faut parler, car c'est important », a-t-elle dit.

Toutefois, elle a refusé de dire si elle pense que Michel Brûlé doit se retirer de la course. « C'est de la responsabilité de M. Brûlé de faire la ''bonne chose'' », a-t-elle dit en refusant de préciser ce qui, selon elle, serait la bonne chose. « Je ne peux pas dire à M. Brûlé de sortir de la course. Je ne peux pas lui ordonner cela », a-t-elle indiqué.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer