Montréal vu par...

Louise Fréchette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Ex-vice-secrétaire général de l'Organisation des Nations unies. Née à Montréal. A travaillé 11 ans au siège des Nations unies à New York.

Quel est votre premier ou plus beau souvenir de Montréal ?

Le plus beau: pendant les 11 ans où j'ai travaillé à l'ONU, voir apparaître la silhouette du mont Royal après les huit heures de route qui me ramenaient de New York deux fois par année.

Que représente Montréal pour vous ?

Mon port d'attache, là où vivent ma famille et mes amis les plus chers. J'ai toujours su que j'y reviendrais à la retraite.

Quelle est la plus grande qualité et quel est le plus grand défaut de Montréal ?

La qualité: sa diversité humaine et culturelle. Des gens de partout qui vivent ensemble dans l'harmonie, c'est de plus en plus rare dans notre monde troublé.

Le défaut: l'état de délabrement de nos infrastructures. Montréal, c'est une ville joyeuse, vivante, stimulante mais pas toujours belle, convenons-en.

Que souhaitez-vous pour le 375e anniversaire de Montréal ?

Que ce soit l'occasion d'embellir notre ville et de la rendre plus facile à vivre pour tous. Les gouvernements ont leur rôle à jouer (pensons en particulier à l'amélioration des transports en commun), mais les citoyens également. Fleurissons nos pas de porte !

- propos recueillis par Agnès Gruda




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer