L'état d'urgence sera prolongé pour cinq jours à Montréal

Denis Coderre à Pierrefonds, lundi matin.... (Photo Ninon Pednault, La Presse)

Agrandir

Denis Coderre à Pierrefonds, lundi matin.

Photo Ninon Pednault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Montréal prolongera de cinq jours l'état d'urgence décrété à la suite des inondations, a annoncé le maire Denis Coderre.

Même si plusieurs maisons demeurent inondées, la situation semble désormais sous contrôle. «Le niveau de l'eau est maintenant stable», a indiqué le maire. On prévoit que l'eau pourrait commencé à diminuer dès mardi sur l'île.

«Ce qu'on voit est encourageant. Les précipitations ont baissé», a indiqué le directeur du Service incendie Bruno Lachance.

Les élus montréalais se réuniront mardi matin pour prolonger de cinq jours l'état d'urgence. Au-delà de ce délai, Montréal devra demander un décret à Québec. Le maire estime que cette mesure est nécessaire pour faciliter la tâche lors de l'intervention. «C'est nécessaire pour avoir les coudées franches.»

Plus de 600 personnes, dont 200 à 250 militaires, sont à pied d'oeuvre sur l'île de Montréal. Pas moins de 250 000 sacs de sable ont été utilisés jusqu'à présent pour tenter d'endiguer les eaux.

Une vingtaine de digues sont en place à Montréal. Au cours de la nuit, les pompiers ont sécurisé cinq d'entre elles qui menaçaient de céder. Une autre a toutefois cédé avant que la Ville n'arrive, mais elle a été rapidement remise en place.

«Quand une faiblesse apparaît, ça dégénère rapidement. C'est une réaction en chaîne. Il faut les revérifier de façon constante», a indiqué le directeur Lachance.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer