Un quart de million de plus pour fêter le coup d'envoi du 375e

Montréal puisera 250 000 $ dans son fonds pour... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Montréal puisera 250 000 $ dans son fonds pour imprévus afin d'organiser des cérémonies protocolaires le 17 mai pour souligner son 375e anniversaire de fondation.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Montréal puisera 250 000 $ dans son fonds pour imprévus afin d'organiser des cérémonies protocolaires le 17 mai pour souligner son 375e anniversaire de fondation. L'opposition dénonce cette décision, estimant qu'une telle dépense aurait dû être prévue dans le budget de 111 millions des célébrations.

L'administration Coderre prévoit autoriser ce matin le Bureau des relations gouvernementales de la Ville à puiser un quart de million dans « les dépenses contingentes imprévues ». Cet argent servira à organiser une journée de festivités protocolaires le 17 mai, date marquant la journée officielle de fondation de Montréal.

700 invités

« Cette journée sera l'une des plus importantes et des plus chargées de l'année », justifie la Ville dans un document soumis aux élus. C'est en effet à cette occasion que de nombreuses activités prévues dans le cadre des célébrations débuteront : une messe anniversaire est prévue, le musée Pointe-à-Callière inaugurera sa nouvelle section du Fort Ville-Marie et le spectacle à grand déploiement Avudo prendra son envol dans le Vieux-Port.

Le détail des cérémonies protocolaires n'est pas encore connu, mais la métropole dit ainsi mettre son histoire en valeur. La journée se terminera par une soirée durant laquelle Montréal compte rassembler « 700 invités provenant tant du Québec, du reste du Canada que de l'international ». C'est à la fin de cette soirée qu'aura lieu le dévoilement de l'illumination du pont Jacques-Cartier, un projet de 40 millions. La Ville espère que cette journée donnera un « élan d'enthousiasme et d'énergie positive [qui] donnera sans aucun doute une impulsion particulière à la métropole ».

Un imprévu prévisible

La décision de puiser dans le fonds pour imprévus renverse l'opposition à l'hôtel de ville. « En principe, un anniversaire, surtout un 375e anniversaire, est censé être prévisible. On voit mal pourquoi on a recours à un budget discrétionnaire qui devrait servir à des dépenses non prévues », a dénoncé l'élu Alex Norris, de Projet Montréal.

L'opposition estime que la facture de ces cérémonies protocolaires aurait dû être incluse dans le « budget faramineux » de 111 millions accordé à la Société du 375e. Rappelons que la Ville verse 30 millions pour l'organisation des festivités qui auront lieu tout au long de 2017, tandis que le gouvernement du Québec en met 60 millions, Ottawa 9,4 millions et 12 entreprises ont contribué pour 12 millions. « Est-ce que Denis Coderre a vraiment besoin d'un autre quart de million ? » demande Alex Norris.

Vrai changement pour Montréal aussi déplore cette décision. « Le fait que la Ville va débourser un quart de million de plus pour un party, c'est un non-sens. Ç'a aurait pu être prévu dans le budget. Ce n'est pas un imprévu, ça fait longtemps qu'on sait qu'il y a ces célébrations », s'indigne Justine McIntyre, chef du parti.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer