Projet Montréal veut reconduire les subventions aux artères commerciales

Dans les prochains mois, les activités commerciales de... (Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse)

Agrandir

Dans les prochains mois, les activités commerciales de plusieurs grandes artères seront affectées par des travaux de construction, dont les rues Sainte-Catherine, Saint-Denis et Saint-Hubert.

Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse

Louis-Philippe Bourdeau
La Presse

Projet Montréal demande au maire Denis Coderre de reconduire le plus rapidement possible un programme qui vise à revitaliser les artères commerciales de la métropole.

Mis en place par l'administration de Gérald Tremblay en 2008, le programme PR@M-Commerce s'est terminé en décembre dernier, mais n'a toujours pas été relancé. Il permettait l'embellissement et la rénovation de certaines artères commerciales en accordant une aide financière aux commerçants pour la réalisation des travaux. 

«On nous dit que le programme est à l'étude, mais les nouvelles ne semblent pas très bonnes», soutient Érika Duchesne, conseillère du Vieux-Rosemont.

Entre 2008 et 2012, 19 millions de dollars ont été investis dans ce projet, dont 11,2 millions accordés par la Ville de Montréal et 7,9 millions par le gouvernement du Québec. Dans l'arrondissement Hochelaga-Maisonneuve, plus de 53 projets ont pu en profiter.

La conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde, déposera une motion au conseil municipal de Montréal le 18 août prochain dans le but d'accélérer le retour du programme. «Les arrondissements travaillent fort pour revitaliser ces artères-là et leur donner vie, mais c'est difficile. On a besoin d'un appui supplémentaire pour pouvoir le faire», explique-t-elle.

Dans les prochains mois, les activités commerciales de plusieurs grandes artères seront affectées par des travaux de construction, dont les rues Sainte-Catherine, Saint-Denis et Saint-Hubert. «Ce sont des rues extrêmement importantes, il va falloir faire le maximum pour que ces commerces puissent survivre à ces travaux-là», estime Mme Duchesne.

Le programme PR@M-Commerce offrait une subvention à la rénovation des commerces allant jusqu'à 50 % des coûts liés au design et du tiers des coûts pour les travaux de rénovation jusqu'à concurrence de 33 000 $.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer