Un comité pour les citoyens de Verdun expulsés

Des résidants de la rue May ont reçu... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Des résidants de la rue May ont reçu une lettre concernant la démolition de leur maison.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Marie-Michèle Sioui
La Presse

L'arrondissement de Verdun a annoncé vendredi la mise sur pied d'un comité de suivi afin d'«accompagner» les résidants verdunois qui seront expulsés de leurs maisons en raison des travaux d'élargissement de l'autoroute 15, d'ici 2020.

«L'annonce de l'expropriation des résidences situées sur la rue May par les autorités fédérales le mois dernier a démontré toute l'importance d'avoir de meilleures communications avec les citoyens dans le dossier du nouveau pont sur le Saint-Laurent», a indiqué le maire de Verdun, Jean-François Parenteau.

Une première rencontre d'information aura lieu «d'ici quelques semaines», a promis le maire, qui a dit souhaiter connaître les inquiétudes et préoccupations des citoyens.

En tout, 16 maisons comprenant une trentaine de logements seront détruites lors de l'élargissement de l'autoroute 15 entre le pont Champlain et la sortie Atwater, en direction du centre-ville de Montréal. La nouvelle, annoncée le 27 juin par le ministre fédéral responsable du projet du pont Champlain, Denis Lebel, avait surpris les résidants de la rue May.

Le directeur du projet, Marc Brazeau, de Transports Canada, a déjà précisé que le gouvernement fédéral comptait arriver à des accords de gré à gré avec chaque propriétaire ou locataire, sans recourir à l'expropriation.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer