Problème d'alcool: le conseiller Searle se défend et en rajoute

Le conseiller de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Jeremy Searle (à... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

Le conseiller de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Jeremy Searle (à gauche)

Photo Alain Roberge, archives La Presse

Le conseiller municipal Jeremy Searle assure que son problème d'alcool ne nuit pas à son travail, tout en traitant de perdants ceux qui ne boivent pas en mangeant. Disant ne pas vouloir se mêler des problèmes personnels de l'élu, le maire Denis Coderre s'est tout de même dit attristé par la situation.

«Oui, j'ai un problème avec l'alcool, comme j'ai un problème avec mon âge. Je suis deux fois trop vieux», a badiné le conseiller de Loyola lors d'une entrevue avec CTV. Tout au long de l'entretien où il n'a cessé de gratter une guitare, Jeremy Searle a tenté de minimiser les conséquences de sa consommation régulière d'alcool. Il a notamment affirmé que «ceux qui ne boivent pas un verre au souper sont des perdants (losers)».

Même s'il reconnaît avoir un problème, Jeremy Searle a continué à nier s'être présenté saoul à l'hôtel de ville, mardi, alors que se réunissait le conseil municipal. L'élu affirme que l'odeur d'alcool qui planait alors provenait des journalistes qui l'interrogeaient sur sa consommation et non de lui. Il en veut pour preuve qu'une personne sur cinq dans la société est alcoolique et donc que deux des dix journalistes présents étaient probablement saouls. L'odeur n'était toutefois pas présente lors des autres mêlées de presse ce jour-là.

Jeremy Searle a affirmé être suivi par un médecin pour diminuer sa consommation d'alcool. «Mon docteur me dit que pour régler ce problème, je dois prendre de petites doses chaque jour pour éviter les effets du sevrage, éviter de faire une crise.»

Le maire Coderre s'est fait avare de commentaires sur le cas de Jeremy Searle, se contenant de dire que «c'est triste. S'il subit une situation, c'est du ressort du président du conseil municipal. C'est une tragédie et (Searle) doit prendre soin de lui-même.»

Rappelons que Jeremy Searle a été rencontré mardi matin par le président du conseil municipal à la suite de plaintes de collègues. Des agents de sécurité ont aussi demandé à s'entretenir avec lui, peu après.

Voir l'entrevue avec CTV >>




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer