Une troisième opération déneigement pour 2014

L'application sera pour l'instant limitée à 5 arrondissements... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'application sera pour l'instant limitée à 5 arrondissements sur les 19.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Montréal a lancé en milieu d'après-midi sa troisième opération déneigement de l'année 2014, qui devrait être complétée d'ici dimanche.

> LIRE AUSSI : Deux tempêtes de neige doivent balayer le Québec

Les 15 à 20 cm de neige attendus d'ici jeudi soir ne seront pas chargés avant la fin des précipitations, a précisé en point de presse Anie Samson, responsable des services aux citoyens de l'administration Coderre.

«On sait que Dame nature au mois de mars nous en envoie toujours une petite dernière. On était prêt à l'oublier, mais elle ne nous a pas oubliés.

Mais c'est de la petite neige fine, ça va se ramasser rapidement.»

Comme on annonce des températures froides dans les prochains jours, l'option de laisser la neige fondre n'est pas envisageable. «Il faut qu'on la ramasse, sinon on va être pris avec des blocs de glace.»

Autre tempête, autres coûts

Dès ce matin, la Ville a procédé à de l'épandage d'abrasif dans certains secteurs priorisés, notamment les arrêts d'autobus, les écoles, les résidences pour personnes âgées et les hôpitaux. Le budget 2014 pour le déneigement, qui est d'environ 150 millions, prévoit trois opérations de chargement du 1er janvier à la fin de l'hiver, et deux en début d'hiver prochain. «On est à notre troisième chargement, pour ceux qui les ont tous faits», note Mme Samson. Une autre tempête de neige pourrait mettre certains arrondissements dans une position financière délicate, surtout que nombre de contrats de déneigement avec des entreprises privées prennent fin le 15 mars.

En janvier dernier, l'administration Coderre a réuni tous les maires d'arrondissement pour discuter, notamment, de la coordination du déneigement. Les effets de cette réunion ne se feront pas sentir si tôt, prévient Mme Samson.

«On est en train de mettre des balises, revoir nos façons de faire. On est une grande ville, mais il y a 19 arrondissements, chacun décide de sa méthode. On veut que Montréal soit pareil pour tout le monde. On est en train de travailler avec les arrondissements pour trouver cette façon uniforme et cohérente de gérer notre neige.»

Hiver sous la moyenne

Un millier de cols bleus, équipés d'autant d'appareils, sont à pied d'oeuvre pour déblayer quelque 10 000 km de rues et trottoirs montréalais, soit «l'équivalent de 18 allers-retours Montréal-Québec», illustre Jacques-Alain Lavallée, porte-parole de la Ville. Malgré les perceptions, Montréal a reçu moins de neige cette année qu'à l'habitude : depuis le début de l'hiver, les précipitations ont été de 188 cm, alors qu'elles sont de 200 cm en moyenne depuis 34 ans. Si mars continue sur sa lancée, on prévoit des précipitations de 29 cm au total ce mois-ci. Le record a été atteint en 2007-2008 avec des chutes de 505 cm de neige, précise la Ville dans son communiqué.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer