Incendie criminel dans une discothèque

La cause de l'incendie n'est pas encore connue.... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

La cause de l'incendie n'est pas encore connue.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les patrouilleurs

Actualité

Les patrouilleurs

Suivez Marie-Michèle Sioui et Patrick Sanfaçon en patrouille. »

En début de nuit jeudi, le feu s'est déclaré dans l'escalier arrière du Pure night-club, angle Sainte-Catherine et Saint-Thimotée, dans le quartier centre-sud de Montréal. 

Les flammes se sont propagées rapidement à la structure du grand bâtiment, donnant du fil à retordre aux sapeurs qui ont dû répondre à une cinquième alerte pour venir à bout du brasier. Cela signifie que plus de 100 pompiers se sont rendus sur place. 

Le bâtiment n'est pas une perte totale, mais le bar, qui se trouve à l'étage, devra être fermé pour plusieurs semaines. 

Rapidement, une forte odeur de carburant a été détectée par les pompiers, qui ont aussi trouvé des bidons d'essence fondus dans les décombres. Des témoins ont dit avoir entendu une déflagration vers 1h15 quand le feu s'est déclaré. 

Les pompiers ont aussi sorti de l'immeuble deux bidons d'essence de 25 litres de l'immeuble, mais après examen, il semble qu'ils contiennent un produit nettoyant et serait sans lien avec le feu. 

L'immeuble abritait, outre le Pure, deux commerces au rez-de-chaussée. Une pizzéria Pizza Pizza, et un peep-show

Mais selon nos sources, c'est bien le Pure qui était visé. L'endroit est bien connu des policiers pour avoir été dans le passé le théâtre de nombreux évènements violents, et pour être fréquenté par des membres de gangs de rue notoires. 




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer