Quatre arrondissements reportent le déneigement

La majorité des arrondissements n'a pas attendu la... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La majorité des arrondissements n'a pas attendu la bordée annoncée mercredi pour commencer le chargement de la neige. Quatre mairies ont cependant décidé d'attendre.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Charger la neige ou attendre la prochaine bordée? La majorité des arrondissements de Montréal a entrepris lundi d'effacer les traces de la neige tombée la fin de semaine dernière, mais 4 des 19 mairies locales ont décidé d'attendre avant de lancer une coûteuse opération de chargement.

La Ville de Montréal calcule que «près de 15 cm de neige» sont tombés sur la métropole dans la nuit de samedi à dimanche, soit très exactement le seuil fixé pour lancer une opération de chargement. Les arrondissements de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, du Plateau-Mont-Royal, de Rosemont-La Petite-Patrie et du Sud-Ouest ont toutefois décidé d'attendre.

«Il n'y a pas eu 15 cm au sol», a indiqué Michel Tanguay, porte-parole du Plateau. L'arrondissement calcule qu'il serait plutôt tombé 13 cm, soit en deçà du seuil pour lancer un chargement, une opération de 1 million dans ce secteur de la ville. Des contremaîtres ont également sillonné les rues les plus étroites du secteur et jugé que les voitures y circulaient suffisamment bien pour qu'on y laisse la neige. «C'est un indicateur qu'il n'est peut-être pas nécessaire de charger», a ajouté M. Tanguay.

En deçà du 15 cm requis

L'arrondissement voisin de Rosemont calcule aussi que la bordée tombée dans la nuit de samedi à dimanche n'a pas atteint le seuil pour déclencher une opération de chargement. «Selon notre analyse, il serait tombé 14 cm de neige, alors qu'on charge à partir 15 cm. Il fait soleil, ça va donc fondre de quelques centimètres», a précisé Serge Fortin, porte-parole de l'arrondissement.

Tout comme le Plateau, Rosemont attend de voir quelle quantité de neige tombera en milieu de semaine. «On nous annonçait 5 cm en fin de semaine et on a eu 14 cm, alors attendons jeudi, on va réagir rendu là», a ajouté Serge Fortin. Chaque chargement de neige dans Rosemont coûte en moyenne 600 000$.

Le maire d'Hochelaga, Réal Ménard, affirme qu'il a décidé d'attendre la bordée de mercredi pour éviter d'avoir à recommencer le travail. «On ne veut pas dédoubler le travail. On pense qu'il pourrait encore avoir des chutes de neige mercredi. Une opération coûte en moyenne 550 000$ dans notre arrondissement, alors on préfère le faire une fois plutôt que deux fois.»

Même son de cloche dans le Sud-Ouest. «Tout est une question de coûts», reconnaît Sébastien Lévesque, directeur des travaux publics du Sud-Ouest. Celui-ci juge que les 15 cm tombés durant la fin de semaine auraient justifié un chargement, mais que les précipitations prévues mercredi font en sorte qu'il vaut la peine d'attendre.

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, a dénoncé la décision de charger immédiatement la neige prise par la majorité des arrondissements. «Sachant qu'une nouvelle chute de neige est prévue mercredi, charger la neige qu'il y a actuellement dans les rues est du pur gaspillage d'argent.»

Neige difficile à mesurer

Vérifications faites, Environnement Canada indique que 16,6 cm de neige sont tombés en fin de semaine sur Montréal, selon les mesures prises à l'aéroport Pierre‑Elliott Trudeau. «La neige, c'est le paramètre le plus difficilement mesurable», prévient toutefois le météorologue André Cantin. Ce dernier indique que les conditions météorologiques locales peuvent faire varier les accumulations de 2 à 3 cm selon les secteurs de l'île.

À titre d'exemple, il serait tombé en fin de semaine 4 cm de moins à l'aéroport de Saint-Hubert, à 30 km à l'est de l'aéroport Montréal-Trudeau.

Quant à la bordée attendue mercredi, Environnement Canada évalue que le système devrait surtout frapper la côte Est américaine et à peine toucher le Québec. L'Estrie pourrait recevoir 5 cm, mais Montréal devrait s'en tirer avec 2 ou 3 cm.

Montréal calcule avoir reçu plus de neige depuis le début de l'hiver que la normale. Il est tombé jusqu'à maintenant 149 cm, alors que la moyenne est de 130 cm à ce moment de la saison. Malgré ces fortes précipitations, la majorité des arrondissements a réduit la part de son budget consacré au déneigement.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer