Pont Champlain : Houda-Pepin veut un péage pour les camions seulement

Le pont Champlain.... (Photo: Ivanoh Demers, Archives La Presse)

Agrandir

Le pont Champlain.

Photo: Ivanoh Demers, Archives La Presse

(Québec) La députée de La Pinière, Fatima Houda-Pepin, s'oppose à ce que les résidants de la Rive-Sud paient pour emprunter le nouveau pont Champlain. Le péage ne doit être imposé qu'aux camions, a-t-elle affirmé à La Presse, jeudi.

La décision d'Ottawa d'instaurer un péage sur le nouveau pont Champlain, qui devrait être en service en 2021, provoque un débat au sein du gouvernement Charest. Jeudi, après avoir dit qu'il s'opposait catégoriquement au péage, le ministre des Transports, Pierre Moreau, s'est montré ouvert à un tarif «modulé» pour éviter de pénaliser les Brossardois qui n'ont pas le choix d'emprunter le pont Champlain pour se rendre à Montréal.

Selon Fatima Houda-Pepin, l'ensemble des résidants de la Rive-Sud, et pas seulement ceux de Brossard - dans sa circonscription -, doivent être exemptés. «Je ne veux pas privilégier les citoyens de ma circonscription au détriment des autres. Je cherche l'équité», a-t-elle dit.

Selon elle, ce serait injuste de faire payer les résidants de la Rive-Sud qui, dans l'axe du pont Champlain, n'ont pas d'autre option pour se rendre à Montréal. Faire transiter les automobilistes vers les ponts Jacques-Cartier ou Mercier ne ferait qu'augmenter la congestion routière, a-t-elle souligné.

Or, la députée estime qu'imposer un péage aux camions serait «très viable». Elle a fait valoir que le pont Champlain est un «axe économique important» et que les poids lourds «sont ceux qui érodent le plus les infrastructures». Les fonds amassés pourraient servir à l'entretien de l'infrastructure.

Sa proposition a fait bondir le président de l'Association du camionnage du Québec, Marc Cadieux. Les camionneurs acceptent le péage à condition que tous les usagers de la route aient à payer pour emprunter le pont. «Quand on parle d'équité, il faut parler d'équité pour tout le monde. On ne veut pas être les seuls à payer, a affirmé M. Cadieux. C'est une légende urbaine de dire qu'on brise tout. Les normes de charge ont été abaissées de 20% dans les dernières années», a-t-il ajouté.

La construction d'un nouveau pont Champlain est «une très bonne nouvelle», selon Mme Houda-Pepin. Mais «ce pont-là ne peut se justifier» que s'il y a l'aménagement d'un système léger sur rails (SLR), a-t-elle martelé.

Ottawa a réservé deux voies aux transports en commun sur le nouveau pont Champlain, sans apporter d'autres précisions. Il évalue à 5 milliards de dollars le coût du nouveau pont, ce qui ne tient pas compte des transports collectifs. «Les transports en commun sont une responsabilité provinciale», a plaidé le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel. Mme Houda-Pepin a toutefois laissé entendre qu'Ottawa devra payer une partie de la facture d'un éventuel SLR. «Il y aura des négociations relativement à la participation du fédéral dans les transports en commun», a-t-elle dit.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer