L'ouragan Ophelia atteint la catégorie 3 au large des Açores

Ces touristes profitent des derniers moments d'accalmie avant... (photo archives AFP)

Agrandir

Ces touristes profitent des derniers moments d'accalmie avant l'arrivée de l'ouragan, classé en catégorie 2 (sur une échelle de 5), et qui provoquera des rafales dépassant les 100 km/h.

photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Lisbonne

L'ouragan Ophelia a atteint samedi la catégorie 3, montant d'un cran sur une échelle de 5 avant de passer au large des Açores pour se diriger ensuite vers l'Irlande, a annoncé le service météo de l'archipel portugais de l'Atlantique Nord.

«Nous avons été informés par le Centre américain des ouragans qu'Ophelia est passée en catégorie 3, mais cela n'implique pas un changement de nos niveaux d'alerte», a indiqué Elsa Vieira, de la délégation régionale de l'Institut météorologique portugais (IPMA).

Le centre de l'ouragan devait passer à 150 km au sud de l'île de Santa Maria vers 18h00 locales, poursuivant ensuite vers le nord-est sans toucher terre, a-t-elle confirmé à l'AFP.

Sept des neuf îles de l'archipel ont été placées en «alerte rouge» par la protection civile régionale samedi entre 18H00 et 24H00, en raison des prévisions de précipitations supérieures à 40 millimètres par heure et de rafales de vent dépassant les 100 km/h.

La population locale a été appelée à limiter ses déplacements lors du passage de l'ouragan et la circulation sera limitée sur plusieurs voies routières des îles de Sao Miguel et Santa Maria, qui seront les plus touchées.

L'ensemble des 17 corporations de pompiers de l'archipel, qui compte 245 000 habitants, se tiennent prêtes à réagir en cas de besoin, ont précisé les services de secours.

Ophelia restera une tempête «puissante» lorsqu'elle atteindra l'Irlande lundi, selon le Centre américain des ouragans.

Les services météorologiques irlandais ont placé en «alerte rouge» cinq comtés de l'ouest du pays entre lundi matin et mardi à l'aube, appelant la population à prendre des mesures de protection contre les intempéries.

Les autorités britanniques ont pour leur part placé certaines parties du Royaume-Uni en «alerte jaune» lundi et mardi. C'est le niveau d'alerte le plus faible, correspondant à un appel à la vigilance en raison de conditions météo jugées «sérieuses».

Aucune mesure particulière n'a été prise mais le passage d'Ophelia interviendra 30 ans après «la Grande Tempête» d'octobre 1987, qui avait fait 18 morts et déraciné des centaines de milliers d'arbres au Royaume-Uni et dont les autorités avaient minimisé la force.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer