Ottawa repousse sa décision concernant l'enfouissement de déchets nucléaires

La centrale nucléaire de Kincardine, près de laquelle... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La centrale nucléaire de Kincardine, près de laquelle la projet d'enfouissement de déchets nucléaires devait se déployer.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le nouveau gouvernement libéral a fait savoir vendredi qu'il repoussait sa décision concernant l'enfouissement de déchets nucléaires près du lac Huron, en Ontario.

L'approbation ou le refus du gouvernement fédéral sera annoncé avant le 1er mars.

Le gouvernement devait initialement décider en septembre s'il autorisait ou non le dépôt, mais l'ancien gouvernement conservateur avait suspendu cette décision jusqu'au mois de décembre - après les élections.

Le projet de construction d'un bunker au coût de 1 milliard près de Kincardine a déjà reçu une approbation préliminaire, mais il doit tout de même obtenir le feu vert d'Ottawa.

Les détracteurs du projet - dont plusieurs Américains - estiment qu'il serait malavisé d'enfouir des déchets toxiques près du lac, mais les initiateurs du projet soutiennent que ce serait sécuritaire.

Des procédures en cour ont été enclenchées pour empêcher la construction du bunker.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer