Enquête sur la mort de 30 hérons bleus sur un site de sables bitumineux

La cause du décès des hérons bleus, dont... (Photo Jeff McIntosh, La Presse canadienne)

Agrandir

La cause du décès des hérons bleus, dont le Canada compte des dizaines de milliers de spécimens, fait toujours l'objet d'une enquête.

Photo Jeff McIntosh, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
FORT MCMURRAY, Alb.

Le Régulateur de l'énergie de l'Alberta a annoncé qu'il enquêtait sur la mort d'environ 30 hérons bleus sur un site d'exploitation de sables bitumineux.

Dans un communiqué publié samedi, le Régulateur de l'énergie a déclaré avoir dépêché des employés au site Mildred Lake, exploité par Syncrude Canada au nord de Fort McMurray, pour évaluer la situation.

La cause du décès des hérons bleus, dont le Canada compte des dizaines de milliers de spécimens, fait toujours l'objet d'une enquête.

Un porte-parole de Syncrude Canada, Will Gibson, a déclaré samedi que l'entreprise coopérait avec le Régulateur de l'énergie, ainsi qu'avec Environnement Canada et des responsables provinciaux de la faune. «Nous enquêtons sur l'incident pour déterminer ce qui s'est passé», a-t-il assuré.

La page de rapport d'incidents en ligne du Régulateur précise que Syncrude Canada l'a informé que les hérons avaient été découverts vendredi à un «bassin puisard abandonné».

Vingt-neuf oiseaux morts ont été découverts près d'une station de pompage, a affirmé Will Gibson, mais il n'était pas en mesure de dire ce que contenait le bassin ou encore si les hérons étaient englués dans le pétrole. Un trentième héron a été euthanasié sur ordre du service des pêches et de la faune de l'Alberta.

Dans son communiqué, le Régulateur de l'énergie a souligné que tous les programmes de dissuasion destinés à empêcher la faune de s'aventurer sur les sites d'exploitation de sables bitumineux, incluant celui en place au site Mildred Lake, étaient régulièrement inspectés par son équipe pour s'assurer de leur bon fonctionnement.

M. Gibson a précisé que le système de dissuasion de Syncrude Canada fait appel à des radars pour détecter les oiseaux. Des effaroucheurs acoustiques au propane ainsi que des faucons mécaniques sont utilisés pour effrayer les oiseaux.

Les programmes de dissuasion ont été mis en place à la suite de précédents incidents. En 2008, plus de 1600 canards sont morts après s'être posés sur un bassin de rejets toxiques du nord de l'Alberta appartenant à Syncrude Canada. L'entreprise s'était vue infliger une amende de trois millions de dollars.

En 2010, plus de 550 oiseaux avaient dû être euthanasiés après qu'une tempête hivernale précoce les eut forcés à se poser sur des bassins de résidus appartenant à Syncrude Canada et à Suncor.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer