Ouganda: saisie d'ivoire caché dans du beurre de karité

Le braconnage des rhinocéros et des éléphants a... (PHOTO SIA KAMBOU, AFP)

Agrandir

Le braconnage des rhinocéros et des éléphants a explosé dans toute l'Afrique depuis la fin des années 2000, dopé par la demande asiatique.

PHOTO SIA KAMBOU, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
KAMPALA

Les autorités ougandaises ont annoncé mardi avoir intercepté une importante cargaison d'ivoire à destination de Singapour, cachée dans des conteneurs métalliques et étiquetés comme du beurre de karité.

Le porte-parole de l'autorité ougandaise de protection de la vie sauvage, Jossy Muhangi, a indiqué à l'AFP que les fouilles menées avaient permis de découvrir 50 pièces d'ivoire et qu'il fallait s'attendre à en trouver d'autres.

Il n'était pas possible dans l'immédiat de connaître précisément la valeur à la revente de la saisie, a-t-il ajouté.

«Les personnes qui ont tenté de faire passer en contrebande l'ivoire l'ont déclaré comme 1000 kilos de beurre de karité, et l'avait dispersé dans différents conteneurs pour éviter qu'il ne soit découvert», a-t-il précisé.

«Ceux qui ont livré la cargaison se sont enfuis et nous sommes à leur recherche», a-t-il dit, ajoutant que le chargement devait embarquer à bord d'un avion de fret appartenant à Etihad Airlines.

Le braconnage des rhinocéros et des éléphants a explosé dans toute l'Afrique depuis la fin des années 2000, dopé par la demande asiatique en corne de rhinocéros, à laquelle sont attribuées des vertus médicinales, et en ivoire, recherché pour la fabrication d'objets décoratifs.

L'Ouganda est une plaque tournante du trafic d'ivoire, notamment pour celui originaire des vastes forêts de la République démocratique du Congo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer