Marché du carbone: les libéraux persistent

Le député libéral de Laurier-Dorion Gerry Sklavounos.... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Le député libéral de Laurier-Dorion Gerry Sklavounos.

Photothèque La Presse

Contrairement à la ministre péquiste Martine Ouellet qui remettait récemment en question le marché du carbone, le trio environnemental libéral reste fermement favorable au projet. «On l'appuie, on l'a mis en place, mais il faut l'étendre pour qu'il ait l'effet souhaité», a dit le député sortant de Laurier-Dorion, Gerry Sklavounos, critique de son parti en matière d'environnement.

M. Sklavounos a rencontré les médias hier en compagnie de Marie Montpetit, candidate dans Crémazie, et de David Heurtel, qui se présente dans Viau. Mais, signe peut-être d'un désintérêt pour le sujet, seul le représentant de La Presse s'est déplacé.

Le trio demeure résolument en faveur du système de marché du carbone conçu sous le règne de Jean Charest, mais adopté par les péquistes. Et ce, même si ce système risque de causer une hausse du prix du gaz naturel et de l'essence.

Ces dernières semaines, plusieurs voix se sont inquiétées du lancement du marché, auquel seuls la Californie et le Québec participent, alors qu'on y espérait plusieurs autres joueurs, dont l'Ontario.

Le caquiste François Bonnardel plaide pour la mise en veilleuse du projet, et la ministre des Ressources naturelles Martine Ouellet a déclaré la semaine dernière qu'«à deux c'était plus difficile».

Les libéraux, eux, estiment que ce n'est pas le temps de reculer, même s'il est souhaitable d'ajouter d'autres participants. «On a deux précurseurs, le Québec et la Californie, a dit M. Heurtel. En plus, c'est un levier de développement économique.»




la boite:2512870:box
la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer