Immobilier: nouveau véhicule d'épargne pour les premiers acheteurs, propose Couillard

Le chef libéral Philippe Couillard a visité une... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Le chef libéral Philippe Couillard a visité une PME qui fabrique des fenêtres à Blainville, vendredi.

Photo Alain Roberge, La Presse

(Blainville) Afin d'améliorer l'accès à la propriété, Philippe Couillard propose un nouveau véhicule d'épargne: un régime épargne-propriété (REP).

«Les jeunes familles feront probablement le choix de mettre beaucoup d'énergies et d'efforts dans l'acquisition de leur première résidence, compte tenu du fait que c'est probablement la meilleure décision à prendre pour un jeune couple», a commenté le chef libéral en conférence de presse à Blainville, dans une PME qui fabrique des fenêtres.

Une proportion de 61% des Québécois sont propriétaires, soit moins que dans le reste du Canada (69%). Les taux d'intérêts sont à un niveau très faible. Mais l'accès à la propriété reste difficile. Le prix moyen d'une maison est de 270 000 $, et le pourcentage de la mise de fonds initiale a été augmenté. «Les prix de domiciles augmentent plus vite que les revenus», rappelle aussi M. Couillard. Si rien n'est fait, l'écart entre le Québec et le Canada se creusera, craint-il.

Le REP serait réservé aux premiers acheteurs. Ils pourraient y déposer un maximum de 5000 $ par année, pendant 10 ans. La somme serait déduite de leur revenu imposable au Québec. «On va entrer en contact avec le gouvernement fédéral de façon à ce que cette mesure soit appareillée», dit M. Couillard.

Le REP pourrait seulement être utilisé pour acheter une première propriété (maison ou condo). Y cotiser ne réduirait pas la cotisation maximale permise au régime enregistré d'épargne-retraite (REER). Et quand on utilisera le REP pour acheter une première propriété, aucun impôt ne sera exigé.

Si les cotisants décident finalement de ne pas utiliser le REP pour acheter une propriété, ils pourraient le transférer dans un RÉER.

Le REP s'ajoute au crédit d'impôt pour la rénovation déjà annoncé par le chef libéral il y a quelques jours. Il espère ainsi relancer la construction résidentielle et la «qualité de vie des familles».

L'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec a salué l'annonce de M. Couillard.

Complémentaire au RAP

Le REP serait complémentaire au régime d'accession à la propriété (RAP). Ce programme permet de prendre des fonds de son REER pour acheter une propriété. On peut y retirer un maximum de 25 000 $ par année. Mais il faut compenser en ajoutant, généralement dans un délai de 15 ans, une somme équivalente à son REER. Ce ne serait pas le cas avec le REP que proposent les libéraux.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2512870:box
la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer