Françoise David se désole de l'arrivée de PKP

La candidate de Québec solidaire, Françoise David... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

La candidate de Québec solidaire, Françoise David

Photo Robert Skinner, La Presse

La Presse Canadienne
QUÉBEC

Françoise David ne veut rien avoir à faire avec la plus récente recrue du Parti québécois.

La candidate solidaire dans Gouin se désole de voir que Pierre Karl Péladeau a été choisi pour défendre les couleurs du PQ dans la circonscription de Saint-Jérôme.

En point de presse dans la Vieille Capitale, Mme David a déclaré que ce personnage bien connu dans le secteur de la presse a été, au fil du temps,«l'un des patrons les plus intransigeants» de la province.

Elle l'a accusé d'avoir été «responsable à lui tout seul de 14 lock-out».

La porte-parole de Québec solidaire a ajouté qu'avec l'arrivée en scène de M. Péladeau, le Parti québécois et la première ministre sortante Pauline Marois affichent enfin leurs vraies couleurs.

Selon Françoise David, elles font ainsi la démonstration qu'ils ne sont réellement pas progressistes.

À son avis, les électeurs qui entretenaient encore l'espoir de voir le PQ adopter de «bonnes mesures sociales» viennent sans doute de déchanter.

Mme David a laissé entendre que dans l'éventualité où cette formation était reconduite au pouvoir et où Pierre Karl Péladeau l'emportait, l'homme d'affaires ne se contenterait certainement pas d'être un simple député.

Elle a précisé que s'il accédait au Conseil des ministres, les réformes du Code du travail se feraient sans doute cruellement attendre.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:2512870:box
la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer