Élections: la FEUQ souhaite une aussi grande mobilisation qu'en 2012

Les étudiants ont pu voter à l'Université du... (PHOTO MICHEL TREMBLAY, LE QUOTIDIEN)

Agrandir

Les étudiants ont pu voter à l'Université du Québec à Chicoutimi, vendredi.

PHOTO MICHEL TREMBLAY, LE QUOTIDIEN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) souhaite que la mobilisation pour les élections du 7 avril soit aussi imposante que celle au scrutin de septembre 2012, alors que la crise étudiante se poursuivait.

Le président de la FEUQ, Tierry Morel-Laforce, estime que les étudiants doivent aller voter en masse pour montrer aux politiciens que les jeunes doivent «être écoutés».

M. Morel-Laforce soutient que les candidats et les partis dans l'actuelle campagne électorale font peu de propositions pour la jeunesse, une «erreur de leur part», ajoute-t-il.

La FEUQ ne fera pas de recommandations à ses membres pour appuyer un parti en particulier. Elle a toutefois publié sur son site web les réponses des formations politiques à un questionnaire qu'elle leur a fait parvenir.

L'organisation étudiante demande une panoplie de mesures sociales et en éducation, comme le gel des droits de scolarité et une bonification des programmes de prêts et bourses.

Questionné sur la candidature de Martine Desjardins, ancienne présidente de la FEUQ qui a joint le Parti québécois, Tierry Morel-Laforce affirme qu'elle est une candidate «comme les autres» et qu'elle n'aura pas droit à un traitement de faveur de la Fédération.




publicité

la boite:2512870:box

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer